#Tchad : Ouverture de la 9ème session du conseil des ministres du G5 Sahel

En prélude du 7ème session ordinaire de la conférence des chefs de l’Etat de l’espace G5 Sahel qui aura lieu du 15 au 16 février 2021 dans la capitale tchadienne, la 9ème session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel se tient depuis ce samedi 13 février 2021 à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména pour examiner les dossiers des experts afin de présenter au sommet des chefs d’Etat.

En marge des travaux les ministres du G5 Sahel et celui du Sénégal ont signés respectivement un accord de financement avec la directrice de division de l’Afrique de l’Ouest et Central du Fond International de Développement Agricole (FIDA) à hauteur de plus 85 milliards de francs Cfa pour un projet de six ans qui vise a redynamisé les activités économiques et les systèmes alimentaires dans le groupe de cinq pays du Sahel et en république du Sénégal.

Le ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, docteur Issa Doubragne déclare qu’avec le retour de la présidence tournante au Tchad, notre organisation arrive à maturité. « C’est ainsi, qu’au-delà de la fierté de mon pays d’abriter pour la 2ème fois dans l’histoire du G5, ce 9ème sommet nous offre l’opportunité de faire un bilan de nos activités et de nous propulser dans le futur au travers d’une feuille de route constructive et ambitieuse pour l’année à venir », souligne-t-il.

Le secrétaire exécutif du G5 Sahel, M. Maman Sambo Sidikou salue, le courage de la population les plus vulnérables de l’espace G5 Sahel exposées aux multiples risques suite à la survenue de la pandémie de la Covid-19 en 2020. Selon lui, la nouvelle année de travail qui commence présente de nombreux défis dans un contexte qui restera encore marqué par la crise sanitaire et de l’impact des crises multiformes qui secouent la région. M. Maman Sambo Sidikou pour relever les multiples défis, demande le déploiement de la nouvelle structure du secrétariat exécutif pour qu’il soit encore plus opérationnel afin d’assurer judicieusement ses missions et de finaliser les processus de réforme du G5 Sahel avec une attention particulière qui sera accordée aux actions définies par la future présidence tchadienne.

M. Kane Ousmane Mamadou président du conseil des ministres du G5 Sahel se félicite de l’adoption et le démarrage du cadre d’actions prioritaires intégré(CAPI), focalisé sur des projets à impact rapides dans les zones sensibles pour améliorer les conditions de vie des populations les plus fragiles. Ainsi que la mise en place de la coalition pour le Sahel et la nomination de M. Djimet Adoum comme haut-représentant de la coalition, le dialogue politique avec l’alliance Sahel, la mobilisation de ses membres pour le financement de cadres programmatiques à ouvré pour une coopération plus efficace. D’autres, part, Kane Ousmane Mamadou se réjouit de la réforme organisationnelle du secrétariat exécutif du G5 Sahel aura été conduite et sa mise en œuvre effective est quasiment achevée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.