jeudi, avril 18, 2024
spot_img
AccueilEducationBac : Un proviseur arrêté pour falsification des relevés de notes et...

Bac : Un proviseur arrêté pour falsification des relevés de notes et faux probatoires

Le proviseur du lycée scientifique de Gassi, M. Beakba Achille est arrêté et placé en garde à vue depuis le jeudi dernier au commissariat central de N’Djaména pour tentative d’inscriptions frauduleuses des candidats expatriés au baccalauréat notamment, ceux venus du Cameroun, avec la falsification des relevés de notes d’échecs et des faux probatoires, informe une source.

D’après la même-source, le proviseur, en complicité avec un camerounais résidant à N’Djaména, ont constitué un réseau solide pour se livrer au démarchage et des délivrances des documents administratifs permettant aux candidats étrangers de se faire inscrire sur la liste du baccalauréat.

C’est ainsi que les deux amis ont fabriqué plus de deux cent relevés de notes d’échecs et des faux probatoires de l’enseignement général du Cameroun qui portent les mêmes numéros de série.

Dans un premier temps, un lot de ces faux documents a été saisi par l’Office National des Examens et de Concours du Supérieur (ONECS), quand il a été soumis pour validation.

Selon des sources proches du dossier, lors que sa première tentative a échoué, le proviseur change de technique et envoie son censeur et son complice camerounais avec d’autres dossiers à l’ONECS.

Les agents de l’ONECS constatent des fausses signatures sur les relevés de notes d’échecs au bac.

Interpellé, le censeur dit être commissionné par son proviseur, afin de déposer les dossiers, et il n’a rien à voir dans les magouilles de son proviseur.

Entretemps, le camerounais a profité de l’inadvertance de la sécurité pour prendre la fuite.

Quant au proviseur du lycée scientifique de Gassi, M. Beakba Achille, il est arrêté à son bureau, puis confié à la police nationale.

«Les proviseurs n’ont rien à voir avec l’inscription des candidats libres au bac. Pour des petites sommes, ils se livrent à des pratiques qui n’honorent pas notre système éducatif. Car, les candidats libres et étrangers sont sensés s’adresser directement à l’ONECS pour leur inscription », déplore, un responsable à l’ONECS.

RELATED ARTICLES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments