mardi, juin 18, 2024
spot_img
AccueilSportÉlections à la FTFA : Tahir Oloy relève des irrégularités

Élections à la FTFA : Tahir Oloy relève des irrégularités

Le candidat tête de liste au conseil de la Fédération Tchadienne de football Association, M. Tahir Oloy Hassan a observé par un point de presse présenté plusieurs irrégularités suite à l’invalidation de sa candidature.

Il informe qu’il n’a pas été notifié du rejet de sa candidature.

Selon M. Tahir Oloy Hassan l’article 39 du statut de la FTFA adopté le 25 octobre 2023, à N’Djamena, stipule que le conseil compte 13 membres dont une ligue de football féminin et la liste doit avoir un président, deux vice-présidents dont une femme et 10 membres dont au moins une femme.  » Nous estimons que notre candidature remplie les critères puisque, le CONOR ne nous a pas présenté les motifs n’ayant pas permis de valider notre dossier », déclare-t-il.

Le candidat tête de liste au conseil de la Fédération Tchadienne de football Association dit avoir appris la publication de l’unique liste retenue par le CONOR et le rejet de sa candidature via sur les réseaux sociaux. Tahir Oloy Hassan renseigne que le CONOR étant constitué de 4 membres, la délibération sur la recevabilité ou le rejet d’une candidature doit se faire en séance plénière et non par décision prise par la présidente seule comme c’est le cas. Il précise que les autres membres sont en déplacement avec l’équipe nationale, d’où cette décision ne reflète pas l’unanimité comme stipulé dans la correspondance de la Présidente. « Maitre Jacqueline Moudeïna ne peut pas agir au nom d’une commission électorale qui est dissoute. C’est pourquoi, pour une question de transparence, nous exigeons la publication du procès-verbal et la liste de présence de la séance statuant sur les dossiers et de délibération », fustige-t-il.

Il demande au gouvernement à travers son ministère en charge des sports, de prendre ses responsabilités et d’intervenir à temps pour mettre fin à cette violation des statuts. « Nous comptons saisir le Tribunal d’Arbitrage du Sport (TAS), nos juridictions compétentes, le ministère en charge des sports et le Comité Olympique et Sportif Tchadien pour la suspension du processus en cours afin que nous puissions entrer dans nos droits. Nous sommes convaincus que le droit sera dit pour sauver le football tchadien de cette léthargie. Un dossier consistant des preuves juridiques est déjà constitué pour prouver et soutenir les observations énumérées », informe, M. Tahir Oloy Hassan, candidat tête de liste au conseil de la Fédération Tchadienne de football Association.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments