Elections 2021 : Vers le retrait du candidat Félix Nialbé du processus électoral

Le porte-parole de la plateforme « Alternance 21 », soutenant le candidat Félix Nialbé à l’élection présidentielle d’avril 2021, docteur Baba Ahmat Baba accorde par un point de presse présenté ce dimanche 14 mars 2021 au siège de l’URD un délai de 24 heures au gouvernement de satisfaire leurs revendications.

Qui sont entre autres, le rétablissement de la parité à la commission nationale électorale indépendant nationale et dans tous les démembrements par le remplacement du représentant du parti PDPT qui a rejoint la majorité.
De mettre à la disposition des tous les candidats les éléments des forces de l’ordre pour assurer leur sécurité, sécuriser la production de tous les imprimés électoraux (bulletins de vote, fiches des procès-verbaux etc) par des numéros sériels. Faire observer la neutralité par les autorités administratives et traditionnelles. En outre, la CENI doit respecter les dispositions du code électoral concernant la mise à la disposition des candidats des spécimens en nombre suffisant.

Docteur Baba Ahmat Baba rappelle qu’en date 05 mars 2021, sa plateforme avait transmis une correspondance à la CENI sur la parité et le recrutement de l’imprimeur.

À ce jour, affirme Dr. Baba Ahmat, une seule revendication a partiellement été satisfaite. «Nous sommes inscris dans la logique de participer à un processus électoral transparent, équitable et crédible. C’est pourquoi, nous avons toujours privilègé le dialogue et le consensus. Malheureusement, il se trouve que le régime en place affiche un gangstérisme politique face à nos revendications », dénonce-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.