lundi, juin 17, 2024
spot_img
AccueilSociétéSociété : Un jeune arrêté parce qu'il deterrait un mort enterré il...

Société : Un jeune arrêté parce qu’il deterrait un mort enterré il y a 4 mois

Un jeune sourd-muet a été pris main dans le sac, en train de deterrer un corps, enterré il y a quatre mois dans un cimetière à Am-Hadaba, une localité située à environ 15 kilomètres de la ville de Dourbali, dans la province du Chari-Baguirmi.

Cet incident a créé une vive tension entre les deux familles. Une tension qui, selon une source locale a fait un mort et trois blessés.

La scène s’est produite la semaine dernière dans ce village. En effet, deux familles étaient déjà en conflit à cause d’un litige foncier.

La tension est montée d’un cran suite à la tentative de déterrement du corps, rapporte une source administrative locale. Le jeune sourd-muet et son père ont été arrêtés et, après leur audition par la brigade, ils ont été mis à la disposition de la justice.

La famille du défunt, dont le corps se déterrait, soupçonnait la famille du jeune sourd-muet de sorcellerie lui attribuant la responsabilité du décès de celui-ci. Ils réclamaient le prix du sang, la « Dia ». Chose que la famille du jeune sourd-muet a accepté de payer devant les autorités locales.

Mais, le malheur ne s’arrêtant pas là. Un autre proche du défunt, âgé de plus de 70 ans, a été tué jeudi dernier dans le même village par un jeune, parenté au sourd-muet, suite à un différend foncier.

Il reprochait à la victime de s’accaparer de son terrain et lui a asséné plusieurs coups de couteau mortels.
Informé de la situation qui prévaut dans le village, le gouverneur de la province du Chari-Baguirmi, accompagné des autorités administratives et militaires, y a effectué une visite. Il a réussi à réconcilier les deux parties en conflit.

La famille du jeune sourd-muet a accepté de procéder au paiement du prix du sang pour les deux personnes décédées. « Le calme est revenu au village d’Am-Hadaba et le jeune sourd-muet a été confié à la justice », informe une autre source locale.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments