mardi, juin 18, 2024
spot_img
AccueilÉlection présidentielle 2024Politique : le GCAP ne reconnaît pas l’élection du 6 mai 2024

Politique : le GCAP ne reconnaît pas l’élection du 6 mai 2024

Les partis politiques membres du Groupe de concertation des acteurs politiques (GCAP) par une déclaration faite ce vendredi 17 mai 2024 à N’Djamena disent qu’ils ne reconnaissent pas l’élection présidentielle du 6 mai dernier.

Pour eux, il n’y avait pas eu d’élection, mais plutôt une contrefaçon électorale burlesque, sinon un déguisement électoral éhonté. C’est tout, sauf une élection présidentielle.

Les membres du GCAP soutiennent que le scrutin présidentiel qui vient de se dérouler au Tchad, marque la fin d’un mensonge organisé depuis avril 2021 dans lequel, les Tchadiens aviez placé leur confiance ou cru bon de les écouter, les ont instrumentalisés et menti qu’ils gagnaient cette élection.

Le GCAP informe les tchadiens qu’il est temps de refuser le mensonge, car l’engouement déclamé par certains observateurs achetés à coup de monnaies est une honte, voire une risée. L’utilisation abusive des ressources publiques n’a été faite qu’en pure perte.

Ils adressent leur remerciement au peuple tchadien pour avoir suivi très massivement leur appel au boycott consécutif au référendum en rejetant totalement la constitution dite de la 5ème république et celui du scrutin présidentiel du 6 mai dernier.

Pour eux, le boycott, au-delà d’une option politique, est un choix politique raisonné. C’est un choix, à juste titre et pour la raison pour laquelle ils ont été combattus tant par la junte et ses alliés objectifs et stratégiques que par les supposés candidats qui ont accompagné Mahamat Idriss Déby Itno.

Les partis politiques membres du GCAP relèvent que le mot d’ordre de vote ne visait qu’à augmenter le taux de participation à l’effet de crédibiliser une élection bel et bien jouée d’avance. « Nous vous avions dit : non à la transmission du pouvoir du père au fils. Nous militons ardemment pour que le Tchad reste une république dans laquelle chaque tchadienne et chaque tchadien peut devenir président de la République. En disant cela, nous n’avions aucun intérêt particulier à défendre », ont-ils rappelé.

Le GCAP indique que cette élection, c’est pour rétablir trente autres années de règne des ITNO. Ça sera un règne qui n’apportera pas la paix, pas plus que le développement.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments