lundi, juin 17, 2024
spot_img
AccueilÉlection présidentielle 2024Élection 2024 : Les Tchadiens choisissent leur futur président dans le calme 

Élection 2024 : Les Tchadiens choisissent leur futur président dans le calme 

Les électeurs tchadiens sont appelés aux urnes, ce lundi 6 mai 2024, pour choisir le futur président de la République, parmi les 10 candidats en lice. Les 8 170 435 électeurs de l’intérieur et 31 772 de la diaspora sont répartis dans 26 446 bureaux dont 90 pour les Tchadiens de l’étranger. Ceci est un pas décisif pour mettre fin à la transition qui a duré trois ans. 
Trois candidats, parmi les dix ont voté dans les différentes communes de la capitale. Les 7 autres en province, notamment dans leur fief.
A cet effet, les opérations de vote se déroulent dans de bonnes conditions sur l’ensemble du territoire avec une grande affluence des électeurs observée dans certains bureaux de vote à N’Djaména, en dépit du manque d’engouement dans quelques rares  communes de la ville de N’Djaména. 
De la commune du 1er arrondissement, à celui du 9ème arrondissement  en passant par les 2ème, 4ème, 6ème et 7ème  arrondissements, quelques bureaux de vote sont pris d’assaut par les électeurs, dès leur ouverture, aux environs de 7 heures.  
Dans certains bureaux de vote, il est à constate l’absence des forces de l’ordre pour la sécurité des agents de l’Agence Nationale de Gestion des Elections (ANGE) et garantir le processus du dépouillement dans les bonnes conditions.  
Parmi deux sont largement favoris, il s’agit du candidat de la coalition pour un Tchad uni, M. Mahamat Idriss Déby Itno et son premier ministre, le leader du parti Les Transformateurs, M. Succès Masra. 
À Moundou, un incident malheureux a occasionné la mort d’une personne et une autre grièvement blessée. Les autorités militaires ont appréhendé les auteurs qui seront mis à la disposition de la justice, informe une source provinciale. 
Un cas similaire s’est déroulé à Abéché. En effet , un électeur a assassiné à coup de couteau, un militaire qui assure la sécurité d’un bureau de vote.
61 faux délégués d’un parti arrêtés dans différents quartiers de la commune du premier arrondissement de N’Djaména. Ceux-ci possèdent des badges, des fausses accréditations, portant des signatures falsifiées et des fiches de résultats. 
Cette élection consacre une sortie historique du Tchad de sa période de transition pour un retour à l’ordre constitutionnel. 
« Dans les états-majors, les esprits surchauffent parfois. Espérons en cette mi-journée que le reste du temps se passera dans la même longueur d’onde pour que le Tchad en sorte gagnant », confie, un membre de la direction nationale de campagne du candidat de la coalition pour un Tchad Uni.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments