jeudi, avril 18, 2024
spot_img
AccueilÉlection présidentielle 2024Présidentielle 2024. : Le GCAP dénonce des manœuvres visant à invalider le...

Présidentielle 2024. : Le GCAP dénonce des manœuvres visant à invalider le dossier de son candidat

Le porte-parole du Groupe de Concertation des Acteurs Politiques (GCAP ), M. Max Kemkoye dénonce par une déclaration faite ce mercredi 20 mars 2024, à la radio FM Liberté de N’Djaména la tentative d’invalidation de dossier de leur candidat désigné pour l’élection présidentielle du 6 mai 2024, docteur Nassour Ibrahim Neguy Koursami.

Selon lui, Nassour a déposé légalement son dossier de sa candidature conformément au Code électoral assorti d’un huissier et n’attend que la publication de la liste des candidats à l’effet de mettre en place leurs structures de campagne.  » une rencontre institutionnellement ayant réuni trois pions du régime, a planché sur l’invalidation des candidatures estampillées gênantes et qui ne doivent pas passer les mailles du filet du Conseil constitutionnel. Il s’agit de la candidature unique de l’opposition, d’une autre personne n’ayant participé à aucun organe quelconque de la transition et d’un autre issu de la même tribu que le précédent », relate, M. Max Kemkoye.

Il rapporte qu’il est prévu trois invalidations de convenance, se trouve en tête de cible, la candidature de GCAP en l’occurrence celle du docteur Nassour Ibrahim Neguy Koursami.

Le GCAP s’interroge sur la peur du candidat de la coalition Tchad Uni de se mesurer au candidat de l’opposition, pourtant ce dernier a autour de lui, 227 partis politiques et 1117 associations, y compris trois ex-opposants.

Pour le GCAP s’il y a irrégularité, ça peut venir du candidat du MPS en ce sens que, quand et s’interroge comment et où, Mahamat Idriss Deby Itno a été ou est adhérent du MPS ?. Tout en brandissant l’ordonnance 002/PT/2023 portant statut général des militaires des forces de défense et de sécurité qui interdit formellement aux militaires de militer dans un parti politique.

« Une lettre d’objection relative au financement des élections, assortie des constats de mauvaise gestion des projets et programmes financés par la Banque par Mondiale, BAD, BDEAC et autres, mettant en relief les comportements clientélistes de certains personnels de la représentation locale du PNUD, prêts à traficoter pour financer en matériels électoraux et fournitures pour en profiter dont nous détenons les informations, sera adressée à l’ensemble des systèmes des Nations Unies et autres partenaires puis rendue publique », informe, le porte-parole du GCAP, Max Kemkoye.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments