jeudi, avril 18, 2024
spot_img
AccueilA la uneTchad : 76 000 agents civils de l'État sont régulièrement recensés

Tchad : 76 000 agents civils de l’État sont régulièrement recensés

Au total, 76 000 agents civils de l’État, composés de fonctionnaires et de contractuels ont été recensés dans le cadre de l’opération de contrôle physique et biométrique sur, près de 100 000 agents répertoriés sur la base de données de la solde avant le lancement du recensement.

À la suspension de l’opération, le 2 mars dernier, plus de 7 000 agents civils de l’État ne se sont pas présentés devant la commission en charge du contrôle. Aussi, 4 300 agents verront leurs salaires suspendus pour ce mois de mars.

Selon le vice-président de la commission de contrôle biométrique des fonctionnaires et contractuels de l’État, M. Mahamat Nasradine Moussa, bien avant le recensement, il a été demandé à tous les ministères de fournir la liste de leurs agents et certains l’ont fait avec plusieurs listes additives. « Après compilation avec le fichier de la solde, 12 000 agents ne figurent pas dans aucun ministère et nous avons soumis la liste de ceux-ci aux différents ministères. Après le triage et vérification, certains départements ministériels ont reconnu certains parmi ces agents », explique-t-il.

Ainsi, deux autres listes ont été ouvertes, respectivement, pour les agents identifiés et ceux non identifiés pour vérification avant le recensement. « Nous avons mis à la disposition des différentes équipes de recensement, toutes les deux listes. Ne peut être recensé que tout agent ayant son nom sur la liste, après vérification par les équipes. En janvier 2024, nous avons constaté que sur les listes envoyées par les ministères, plusieurs agents ne sont pas identifiés et ne se sont pas présentés devant la commission pour se faire recenser. C’est pourquoi, la commission a décidé de délocaliser leurs salaires au compte de l’Inspection Générale des Finances », renseigne M. Mahamat Nasradine Moussa pour qui, un délai d’un mois, un autre d’une semaine et encore de deux semaines, ont été accordés aux retardataires pour se conformer. Selon lui, c’est après expiration du dernier délai que le recensement est suspendu. «Jusqu’à présent, un nombre important d’agents civils de l’État ne sont pas encore recensés, notamment, les fonctionnaires identifiés mais non recensés et ceux non identifiés. C’est ainsi que la commission a décidé de suspendre leurs salaires à la fin de ce mois de mars», confie M. Mahamat Nasradine Moussa.

Toutefois, poursuit-il, pour ceux qui se manifesteront, la commission peut gérer leurs cas. « Sur la liste, nous avons constaté que certains agents sont à l’étranger. Nombre de ceux qui se sont présentés devant la commission ont d’autres nationalités et travaillent hors du Tchad, en complicité avec les responsables de leurs ministères », déplore le vice-président de la commission de contrôle, M. Mahamat Nasradine Moussa. Il assure par ailleurs que ceux qui ne sont pas recensés, seront contrôlés dans les jours à venir.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments