Éducation : Lancement du projet pour l’élimination des barrières d’accès à l’éducation des filles

Le directeur général du Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique (MENCP) M. Mahamat Seïd Farah a présidé ce jeudi, 25 mars 2021, la cérémonie de lancement des activités du projet éducatif intitulé « Eliminer les barrières d’accès à l’éducation des filles grâce à des programmes novateurs de soutien à l’alimentation scolaire ».


D’une durée de deux ans, grâce à l’appui technique financier canadien, le projet touchera 36 000 élèves dans les zones d’intervention notamment, les provinces du Logone Orientale et du Lac.


Le présent projet a pour objectif de renforcer l’accès des filles et des adolescentes à une éducation de qualité à travers un paquet intégré de service destinés à faciliter l’accès, à l’amélioration des conditions d’apprentissage.

Le directeur de l’alimentation, la nutrition et la santé scolaire M. Taha Hamid Mahamad s’est réjoui du lancement de ce projet, qui d’après lui, vient à point nommé appuyer les efforts consentis par le gouvernement du Tchad notamment sur la santé et l’assainissement en milieu scolaire.


Pour sa part, le chef de programme adjoint du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), Pascal Diro, a indiqué que l’éducation des filles et adolescentes est nécessaire pour un développement durable, car justifie-t-il, une femme instruite peut prendre sa vie en main et participer au développement de son pays.

Lançant le projet, le directeur général du MENPC a relevé que l’accès aux services sociaux de base et la qualité de l’éducation restent un des défis majeurs au Tchad. « La population scolarisable qui représente 33% de la population totale, évolue à un rythme de croissance élevé contrariant les efforts titanesques accomplis par l’État. Les effectifs scolarisés ont augmenté ces dix dernières années dans tous les cycles d’enseignement à un rythme moyen annuel variable de 8% à 12% pendant que la couverture scolaire à chaque cycle reste faible », a observé le DG du MENCP M. Mahamat Seïd Farah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.