dimanche, juillet 21, 2024
spot_img
AccueilEducationÉducation : Des enseignants des 7 provinces seront formés à distance

Éducation : Des enseignants des 7 provinces seront formés à distance

La première phase du projet Initiative Francophone pour la Formation des Maîtres à Distance (IFADEM), allant du 1er mars 2023 au 28 février 2027, a été lancé ce mercredi, 6 mars 2024. Il vise entre autres, à améliorer la qualité de l’enseignement et apprentissage, ainsi que la chaîne d’encadrement pédagogique à travers le numérique.

Avec un financement estimé à plus de 8 millions de francs Suisse, cette phase couvre sept provinces du Tchad, notamment, le Guéra, le Mayo-Kebbi Est, le Ouaddaï, le Batha, le Mandoul, le Moyen-Chari et le Wadi-Fira.

La phase 1 d’IFADEM-Tchad vise à répondre à la volonté du ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique de professionnaliser l’ensemble de l’effectif des enseignants et des directeurs d’école de sept provinces dans le but de pallier le déficit de formation initiale et de relever le défi de la qualité de l’enseignement de façon durable et pérenne.

Pour la directrice de l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF), Mme. Mouna Laroussie, la faible qualité des systèmes éducatifs provient entre autres de la sous-qualification des enseignants qui constituent des éléments-clés de la réussite des apprenants.

Le représentant de la coopération Suisse au Tchad explique que la Coopération Suisse contribue à ce projet pour l’amélioration de la qualité de l’éducation de base par le renforcement des compétences professionnelles des enseignants du primaire et des directeurs d’écoles et l’utilisation de modalités de formation à distance, afin d’avoir un impact efficient sur la performance du système tchadien.

Lançant les activités de la première phase du projet Initiative Francophone pour la Formation des Maîtres à Distance (IFADEM), le secrétaire d’État à l’Éducation Nationale M. Mahamat Ibet Bekla soutient que ce projet répond parfaitement à l’ambition du gouvernement de la 5è République qui, dès sa mise en place œuvre pour l’amélioration de la qualité des enseignements et apprentissage qui constituent le vecteur principal de tout développement. «La formation continue est l’un des leviers importants sur lesquels le gouvernement tchadien a décidé d’agir dans le cadre du Plan Intérimaire de l’Éducation au Tchad actualisée (PIET) 2021-2024 pour améliorer significativement la qualité de l’éducation, après avoir réussi des progrès significatifs en ce qui concerne l’accès. L’objectif final est de doter le système éducatif des personnels qualifiés et compétents», explique-t-il.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments