jeudi, mai 23, 2024
spot_img
AccueilElection 2021#Tchad : Saleh Kebzabo, figure de proue de la résistance

#Tchad : Saleh Kebzabo, figure de proue de la résistance

Le leader de l’opposition, du haut de ses 73 ans, se démultiplie pour barrer la route à Idriss Déby Itno qui brigue un 6e mandat présidentiel le 11 avril prochain.


Faire tomber le maréchal du Tchad de son piédestal. C’est le rêve fou de Saleh Kebzabo. Au pouvoir depuis 31 ans, Idriss Déby Itno sera finalement confronté après plusieurs désistements à six adversaires. Il s’agit de Romadoungar Nialbé Félix, de Brice Mbaimon, de Pahimi Padacket Albert, de Lydie Beassemda, de Yombombé Théophile et d’Alladoum Baltazar.

Candidat malheureux à quatre reprises, Saleh Kebzabo s’est résigné à retirer de la course au Palais rose suite aux évènements tragiques du 28 février 2021. Pour autant, le chef de file de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR) ne rend pas les armes : « Aujourd’hui, je ferai un direct sur ma page pour lancer un appel à la marche pacifique le samedi 27 mars et donner quelques indications pratiques. Avec courage et détermination, la lutte continue », a-t-il posté sur le réseau social Twitter.

Plus que jamais, M. Kebzabo veut assumer ses responsabilités car « dans la situation que (le Tchad) traverse en ce moment, l’opposition démocratique a besoin d’un guide pour rassembler et traverser le chemin d’avenir ».

L’opposant historique à Idriss Déby est persuadé que ce dernier « n’acceptera jamais de quitter le pouvoir s’il n’y est pas contraint ». C’est pourquoi il envisage de rendre le Tchad ingouvernable en amplifiant « les tensions qui sont déjà en cours dans le pays ».

Et pour l’élection présidentielle prévue dans dix-sept jours, son objectif est d’empêcher purement et simplement sa tenue. « Nous restons mobilisés sur notre objectif de faire de 2021 une année de changement. C’est possible avec le soutien de tous les enfants du Tchad victimes de l’oppression de Déby », a expliqué l’ancien journaliste.

Toujours introuvable, l’opposant Yaya Dillo a également juré de tout mettre en œuvre pour que le scrutin ne se tienne pas à date échue. Le samedi 20 mars 2021, une marche pacifique de l’opposition a été dispersée par les forces de l’ordre.

Contre vents et marées, le président sortant poursuit sa campagne électorale lancée le 13 mars dernier. Le maréchal Idriss Déby affiche « sérénité et confiance » avant le vote qui se soldera, selon lui, par « une victoire au premier tour ».

Au sortir de son entretien avec l’opposant recalé Succès Masra (38 ans), le chef de l’Etat tchadien a déclaré que « l’intérêt supérieur de la nation doit transcender toute autre considération ».

Apanews

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments