jeudi, juin 13, 2024
spot_img
AccueilA la uneCherté de vie : 1 sac de maïs s'achète à plus de...

Cherté de vie : 1 sac de maïs s’achète à plus de 35 000 f Fcfa sur les marchés

Depuis quelque temps, le prix des céréales, notamment, celui du maïs, connaît une augmentation dans les différents marchés de la capitale N’Djamėna.

Le prix est passé du simple au double. Actuellement, le prix d’un sac de maïs est vendu aux alentours de trente-cinq mille francs CFA sur le marché.

À cet effet, le prix d’un sac de maïs en provenance des villes de Pala, Moundou et du Cameroun se vend à 36 500 francs le sac de 100 kilogrammes et 33 000 francs pour celui de 80 kilogrammes, informe le délégué du marché Karkandjiré, dans le 5ème arrondissement Mahamat Abdelkader Bichara.

Par le passé, le prix d’un sac du maïs coûtait entre 25 000 francs, voire 24 000 francs et le petit sac à 20 000 francs CFA. Un coro s’achète à 1 200 francs CFA.

Pour les commerçants, cette augmentation du prix du maïs est la conséquence de l’inondation des champs dans les zones méridionales l’année dernière. Cette rareté est due au ravitaillement des organisations non-gouvernementales (ONG), en maïs pour soutenir les réfugiés soudanais situés à l’est du pays.

Ainsi, que l’exportation vers certains pays voisins comme le Niger et le Nigeria, confie, une source. Ce vendredi 18 août 2023, au marché de Karkandjie, une grande partie des hangars sont vides, les commerçants ont épuisé leurs stocks, quelques rares détiennent encore des sacs du maïs.

M. Adoum Nassour, un client rencontré au marché Karkandjié s’est dit très surpris de trouver le prix de sac de maïs doublé rapidement au marché. « J’ai appelé mon client qui d’habitude de me fournir le sac et il m’a fait savoir que le prix a augmenté. C’est tout, sans explication », s’étonne-t-il.

D’après le délégué du marché Karkandjié, le frais de transport du sac reste inchangé, mais ce qui a rendu encore cher le prix de maïs au marché, c’est l’achat en grande quantité de maïs par les organisations non gouvernementales, mais aussi et surtout, par l’insuffisance de pluies de cette année. Sinon, aucune autre raison ne peut expliquer cette augmentation vertigineuse de prix de maïs.

Le maïs constitue, de nos jours, un élément fondamental pour l’alimentation des populations tchadiennes. L’augmentation de prix de maïs au marché va certainement créer un déséquilibre alimentaire au sein des ménages et joue énormément sur les revenus de chaque famille, a observé M. Timothée P, enseignant de son état.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments