dimanche, mai 19, 2024
spot_img
AccueilMédiasMédias : RSF appellent les autorités tchadiennes à protéger les journalistes

Médias : RSF appellent les autorités tchadiennes à protéger les journalistes

Reporters Sans Frontières (RSF) appelle dans un communiqué de presse signé ce mercredi, 31 août 2022, les autorités à protéger le libre exercice du journalisme.

Selon le RSF, des menaces pèsent sur les journalistes qui couvrent les conflits meurtriers entre éleveurs et cultivateurs au sud du Tchad, dont deux journalistes, M. Janvier Mouatangar, journaliste à la radio La Voix du paysan à Doba et Nicolas Wang-Namou Senekna, journaliste et directeur de la Radio Gaya Tcholwa (RGT)
ont été arrêtés et placés en garde à vue entre le 8 et le 12 août 2022, avant d’être finalement libérés. Ceux deux journalistes ont été arrêtés pour avoir réalisé des reportages sur les tensions persistantes entre éleveurs et cultivateurs au sud du Tchad.

D’après le directeur Afrique de l’Ouest de RSF  M. Sadibou MARONG, les professionnels des médias, notamment des médias privés, sont régulièrement empêchés par les autorités locales de rendre compte de ces affrontements intercommunautaires. Considérés comme des “dénonciateurs”, ils sont obligés de demander l’autorisation des autorités avant de collecter et diffuser des informations sur ces événements. 

Reporters Sans Frontières (RSF) demande aux autorités de protéger l’exercice du journalisme et rejoint l’UJT pour dénoncer toutes les arrestations et détentions arbitraires de journalistes.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments