jeudi, avril 18, 2024
spot_img
AccueilPolitiqueTransition : les propositions d'Alternace 21 au CMT pour une sortie...

Transition : les propositions d’Alternace 21 au CMT pour une sortie de crise

La coalition de l’opposition démocratique Alternance 21 a dans un mémorandum propose au président du conseil Militaire de Transition (CMT), dont entre autres, la révision immédiate de la charte de transition qui, dit-elle, dans sa forme actuelle est antidémocratique.


L’organisation dans un bref délai de la conférence nationale de réconciliation qui doit être précédée par une loi d’amnistie pour permettre à tous les fils d’y assister.

La mise en place d’un conseil de transition (CNT) qui sera un organe issu de la conférence nationale de réconciliation et auquel peuvent y représentées les forces vives ayant pris part.

La rédaction d’une nouvelle constitution qui sera soumise au référendum et enfin, l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées.


A cet effet, Alternance 21 dit constater avec regret que la formation du gouvernement de transition n’obéit pas à aucune règle d’apaisement d’inclusivité, les nominations filiales des filles et fils des anciens ministres et présidents qui remplacent leurs parents comme s’il n’y’a pas d’autres tchadiens compétents.

C’est pourquoi, l’alternance 21 qualifie ce système de remplacement numérique donnant l’impression d’un système féodal ou dynastique et non républicain. Ou on a pris du vieux pour faire le neuf.


L’Alternance 21 constate que l’ancien mode de fonctionnement du système persiste, notamment par les nominations clientélistes et partisanes des mêmes personnes ayant conduit le Tchad à la situation désastreuse actuelle.


La coalition de l’opposition démocratique relève qu’il y a une confusion totale dans la compréhension de la transition. Car selon elle, la phase actuelle est une phase appelée pré-transition.

La transition proprement dite commencera réellement après le dialogue inclusif ou la conférence de réconciliation. Pour la coalition, de cette grande messe naitront des organes de transition, d’où l’urgence de mettre en place le comité d’organisation du dialogue national inclusif, au lieu de procéder à des nominations à l’allure de récompenses qui frustrent et divisent encore plus le peuple tchadien.


Malgré que l’alternace21 ait été, dit-elle, la première coalition politique à avoir pris acte et reconnaitre le CMT, face à toutes ces dérives, la confiance entre les deux structures s’érode et risque d’arriver à la cassure si ces dérives ne cessent pas, car «Nous plaçons notre lutte pour le bien être du peuple tchadien», a-t-elle conclu.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments