jeudi, juillet 25, 2024
spot_img
AccueilPolitiquePolitique : Le parti ASTRE tient son 2ème congrès ordinaire à Laï

Politique : Le parti ASTRE tient son 2ème congrès ordinaire à Laï

Le président national du parti Action Socialiste Tchadienne pour le Renouveau (ASTRE) M. Balthazar Alladoum Djarma a ouvert ce vendredi 5 février 2021, à Laï les assises du 2ème congrès ordinaire de sa formation politique.

Dans son mot, le président du ASTRE a remercié tous les délégués qui ont fait le déplacement avant de rappeler que ce congrès devrait se tenir depuis le mois de mai dernier, mais malheureusement, regrette-ti-il, la pandémie de la COVID 19, n’a pas permis à la tenue de ce 2ème congrès. D’après lui, ces assises leur offrent l’opportunité d’examiner la bonne marche du parti et de jeter les bases de l’avenir dans la perspective d’une conquête pacifique du pouvoir en Avril 2021.

Balthazar Alladoum Djarma a en outre annoncé que les militantes et militants fêterons le 27 février 2021, le 10ème anniversaire de l’ASTRE. «Dix ans, camarades, oui, voilà 10 ans que le Parti existe et qu’il participe activement à l’animation de la vie politique tchadienne», explique-t-il.

Selon Balthazar, notre formation politique depuis lors, est restée en faction à l’attente des législatives maintes fois reportées et la présidentielle de 2021.En effet, ensemble avec nos partenaires du front pour le Changement et l’Alternance Démocratique (FCAD) et de l’opposition consciente, nous croyons fermement au jeu démocratique, et avons foi que ça peut changer, martèle le président du ASTRE.

Notre pays, le Tchad, souffre énormément de la mise en coupe réglée par une minorité qui a pris en otage la majorité de notre peuple. Nous ne le dirons jamais assez, la grande partie de nos populations manque de tout, de quoi se nourrir, de quoi se vêtir, de quoi se soigner, ce qui explique les violences quotidiennes, les conflits intercommunautaires, la haine mutuelle, la méfiance réciproque, bref la barrière inamovible au bon vivre ensemble, observe M. Balthazar Alladoum Djarma.

En outre, le président du ASTRE n’a pas manqué de mettre en garde les spécialistes en fraude électorale du MPS en leur disant que plus rien ne se passera comme avant, parce que nos militants, en association avec ceux de l’opposition responsable, s’y opposeront de toutes leurs forces le moment venu. C’est pourquoi, nous réitérons notre appel à la CENI à remplir sa mission en toute responsabilité et qu’elle refuse de se laisser dicter un résultat, conclut-il.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments