samedi, juillet 20, 2024
spot_img
AccueilPolitiqueDISCOURS DU MARECHAL DU TCHAD A LA CLOTURE DU 9ème CONGRES...

DISCOURS DU MARECHAL DU TCHAD A LA CLOTURE DU 9ème CONGRES EXTRAORDINAIRE DU MPS

Camarade Secrétaire Général du MPS,
Camarade Président de l’Assemblée Nationale ;
Camarade Présidente d’honneur de l’OF/MPS,
Camarades Membres du Bureau Politique National et du Conseil National du Salut,
Mesdames, Messieurs les Présidents et Secrétaires Généraux des partis alliés,
Camarades, Militantes et Militants,
Distingués Invités,
Mesdames, Messieurs
Chers Congressistes

Si l’émotion d’être investi candidat à une élection présidentielle est toujours forte, celle que je ressens aujourd’hui a une portée encore plus grandiose.

Notre pays vit une période particulièrement difficile comme bien d’autres nations du continent et du monde eu égard à la pandémie de Covid-19 et ses conséquences multidimensionnelles.

La menace terroriste plane toujours en dépit des sacrifices incommensurables que nous avons consentis pour conjurer le mal.

Dans ce contexte particulièrement chargé de défis de tous ordres, la confiance que vous avez décidé de placer en ma modeste personne, dans le prolongement de ma mission actuelle, a une profonde signification.

Aussi, voudrais-je, remercier chacune et chacun de vous pour cette marque sublime de confiance.

Camarades militantes et militants
Mes chers frères et sœurs

J’ai une conviction toute simple. Dans le contexte actuel que nous connaissons tous, présider aux destinées de cette Nation, qui avance après avoir connu tant de vicissitudes, ne doit pas être une matière à essai.

Je sais, je suis convaincu que cette conviction est partagée par de nombreux compatriotes.

Et la preuve ? Il y a quelques mois, jeunes, femmes, acteurs politiques, artistes et hommes de culture, intellectuels, bref des tchadiennes et tchadiens de divers horizons ont signé un appel citoyen m’invitant à me présenter aux prochaines présidentielles. J’ai lu le document et analysé toute la portée de cet appel de raison.

Ces derniers jours, j’ai suivi, par le canal des médias, des appels de coeur venant de nombreux citoyens anonymes.

Aujourd’hui, à la suite des pré-congrès tenus dans nos provinces, les militantes et militants du MPS ont décidé objectivement, en leur âme et conscience de me renouveler leur confiance, pour la présidentielle de 2021. Cette confiance s’inscrit dans le prolongement de la dynamique populaire que j’évoquais à l’instant.

Permettez-moi, mes frères et sœurs, de vous dire, que c’est après une mure et profonde introspection, que j’ai décidé de répondre favorablement à cet appel, cet appel du peuple.
Je parle bel et bien de l’appel du peuple et je mesure le poids sémantique et sémiologique de chaque mot.

Cette confiance du peuple est sacrée et pour rien, au monde, je ne me déroberai de cette mission qui a pour moi une valeur de sacerdoce.

OUI, je m’investirai, mes chers camarades militantes et militants, pour porter haut la bannière du parti rassembleur à la présidentielle de 2021.

OUI, mes chers compatriotes, je m’engage à défendre dignement le pacte populaire et républicain qui est scellé, en toute liberté.

Camarades militantes et militants ;
Mes chers frères et sœurs

Vous le savez tous, ma vie, je l’ai dédiée, au Tchad, aux Tchadiennes et Tchadiens. D’ailleurs, tout le sens de la lutte que j’ai mené, depuis ma tendre jeunesse pour ce pays qui est tout pour moi, a été motivé par cette philosophie. Mon engagement personnel pour la cause nationale résulte du postulat que rien ne vaut la patrie.

C’est effectivement cette foi patriotique qui a guidé et orienté toutes mes actions à la tête de notre pays. Je continuerai à me sacrifier, tant que l’Eternel me donne la force et la santé, pour préserver la souveraineté du Tchad, barrer la route aux aventuriers de tout acabit, endiguer le terrorisme et l’insécurité en vue de permettre à notre pays de poursuivre sa marche sur la voie de l’émergence.

Mes chers frères et sœurs

Il est vrai que l’adversité se dresse aujourd’hui solidement face à nous. Mais la chaine de l’espérance qui nourrit l’homme de sa force de résilience ne doit pas céder.

D’ailleurs, nous avons toujours su trouver les ressources nécessaires en nous transcendant toutes les fois que nous sommes en proie au défi. Je suis convaincu que cette énergie qui habite en nous, n’a rien perdu de sa puissance.
Ensemble, nous allons surmonter les épreuves du moment et surement celles qui vont éventuellement s’imposer à nous car jamais la vie des nations n’a été un long fleuve tranquille.

Ce sont d’ailleurs les épreuves et les défis qui ont fortifié l’âme de notre peuple en nous adaptant aux divers chocs de l’existence et écrire notre histoire de gloire.

Aujourd’hui comme hier, le Tchad restera debout. Le Tchad, notre beau et cher pays, je ne cesse de le répéter, à un avenir radieux.

Nous devons simplement créer les conditions nécessaires pour tirer le meilleur parti du riche capital humain constitué de jeunes et de femmes et de nos immenses ressources agro-pastorales, hydriques et minières.

Comme je l’ai annoncé dans mon adresse de vœu à la Nation, nous devons accélérer la mise en oeuvre de notre programme de diversification de l’économie en mettant en valeur les filières porteuses.

Dans cette veine, la transformation de nos produits pour injecter du sang frais à nos chaines de valeur est au nombre de nos priorités. Nous devons produire ce que nous consommons et exporter l’excèdent tant nous avons les atouts nécessaires. La labellisation de nos produits doit être au centre de nos actions.

Si notre futur est plein d’espoir, il importe de noter que le Tchad de demain ne sera que le produit et l’oeuvre des générations actuelles. Les acquis importants obtenus au cours du quinquennat qui s’achève doivent être capitalisés au mieux pour nous permettre de nous projeter dans le futur.

En parlant des acquis, je voudrais faire mention des réformes institutionnelles au centre de la 4ème République. Ces mutations institutionnelles sont en train de renforcer progressivement l’efficience et l’efficacité du fonctionnement de l’État, de la justice et de l’État de droit.

De même, nous devons renforcer la gouvernance économique, consolider la démocratie, garantir la stabilité, la paix et la sécurité.
Il est indéniable que, sans ces valeurs cardinales, nous ne pouvons pas tenir le pari de l’émergence inclusive et solidaire que nous appelons de tous nos vœux.

C’est pourquoi, chacun doit prendre conscience de sa responsabilité à œuvrer pour l’intérêt supérieur de la Nation. A cet égard, nous devons mettre un point d’honneur sur l’amour de la patrie qui est la matrice de tout.

Si l’amour de la patrie n’arrose pas nos cœurs et n’irrigue pas nos âmes profondes, l’idéal que nous nourrissons pour ce pays ne sera qu’une vue de l’esprit.

La cohésion fraternelle, l’entente harmonieuse, la concorde nationale, la paix, la stabilité sont, à l’évidence, des manifestations matérielles de cet amour du pays.

Mes chers camarades ;
Mes chers frères et sœurs

Au-delà de vos attentes légitimes à l’échelle du pays, je sais que vous avez tous conscience de la singulière portée de notre contribution en Afrique, tant ce qui concerne l’investissement en matière de paix que la lutte contre le terrorisme.

Je souligne avec force que notre engagement volontariste dans la lutte contre le terrorisme n’est pas motivé par une quelconque quête de gloire militaire ou d’autres visées comme le pensent certains esprits mesquins.

Si tel est notre objectif, il est aberrant de consentir autant de sacrifices en ressources humaines, financières et logistiques. Vous le savez, autant que moi, que notre action dans le continent est dictée par la solidarité et la fraternité  panafricaines, ces valeurs qui ont tout leur sens pour chacun de nous.

En acceptant, mes chers frères et sœurs, les charges que vous me confiez à nouveau, je prends la mesure de vos préoccupations légitimes pour le Tchad votre cher pays et l’Afrique votre cher continent.

L’ampleur de ces charges est certes extrêmement importante mais le poids du fardeau ne se sent pas si nous sommes tous ensembles, unis, déterminés et engagés pour la seule, unique et même cause.
Je vous convie tous à suivre la trajectoire rectiligne de la paix, du développement, de la modernité et du progrès.

A cet égard, j’en appelle à une totale mobilisation pour notre triomphe dès le premier tour. Nous l’avons déjà démontré et de la plus belle des manières.

Mes chers camarades,
Mes chers congressistes

Une fois de plus, je vous félicite pour votre élan patriotique et votre conscience citoyenne.

Pour terminer mon propos, je tiens à exprimer ma haute appréciation des dispositions prises par le comité d’organisation pour le succès de ce 9ème congrès extraordinaire de notre parti.

Bravo aux membres des différentes sous-commissions.

Vive le MPS

Vive le Tchad.

Je vous remercie.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments