Société : Un élève tue son surveillant au bureau de son censeur du collège Groupe Toumaï

Un élève en classe de 3ème, âgé de dix-huit ans, assassine, froidement, ce mercredi 10 novembre 2021, aux alentours de 14 heures, le surveillant de son établissement scolaire privé, le Lycée collège groupe Toumaï, sis au quartier Amriguébé, dans la commune du 5ème arrondissement de la ville de N’Djaména.

Tout serait parti de sa suspension annoncée par les responsables de son établissement, pour une mise à pied de plusieurs jours. Selon une source, l’élève a poignardé le surveillant, la quarantaine révolue, au bureau du censeur, au moment où ils essaient de régler son cas en présence même de son tuteur.


C’est ainsi que l’élève a poignardé le surveillant de deux coups de couteau. Peu de temps après, le surveillant succombe de ses blessures en cours de son transfèrement à l’hôpital Tchad-Chine.

Après son forfait, le jeune élève est empêché de fuir. Il est enfermé dans le bureau du proviseur pendant plusieurs minutes, avant d’être remis aux éléments du Commissariat d’Ordre Public n°5, pour être gardé à vue pour les enquêtes.

D’après une autre source, le jeune présumé meurtrier ne respecte pas les consignes et le règlement intérieur dudit lycée. Surtout, la long chevelure est interdite au sein de l’établissement. Son comportement négatif impacte sur le bon fonctionnement de l’établissement », souffle une autre source.

« N’ayant pas apprécié le règlement intérieur du Lycée Collège Groupe Toumaï, que cet élève a demandé de quitter l’établissement par ce qu’il ne s’attendait pas avec le surveillant qui, de fois punis les élèves récalcitrants par de coups de chicotte « , apporte une autre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.