Élections 2021: L’Ong Voix de la femme qualifié le scrutin d’avril d’apaisé

La mission d’observation électorale de l’ONG voix de la femme dans le cadre de les élections présidentielles d’avril 2021, a présenté ce mardi 13 avril 2021 a l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména son rapport préliminaire.

La cheffe de mission d’observation électorale de l’ONG voix de la femme (MOEVF), Mme. Amina Tidjani Yaya a annoncé que son organisation a déployé sur le terrain 110 observatrices repartis dans les dix communes de la ville de N’Djaména.

Au total, 423 bureaux de vote ont été visités d’où elles ont constaté que les opérations de vote se sont déroulées dans une atmosphère sereine et pacifique dans leur ensemble.

Les observatrices de la MOEVOF ont en revanche relevé que 97, 5% des bureaux de vote observés ont respecté le temps prévu par la loi électorale. La mission a constaté que dans quelques bureaux de vote, ont connu un retard surtout au déploiement tardif des matériels électoraux.

La cheffe de mission d’observation électorale de l’ONG voix de la femme (MOEVF), Mme. Amina Tidjani Yaya recommande entre autres au gouvernement à revoir certains textes régissent le code électoral en vue de mieux se conformer à la charte africaine pour la démocratie, les élections et la gouvernance. De renforcer les organes de régulations des médias. A la commission électorale nationale indépendante de renforcer les capacités des agents de bureaux de vote, poursuivre et renforcer la sensibilisation des populations sur l’éducation civique et électorale.

La MOEVOF encourage les partis politiques a suivre la voie de recours, en cas de contestation des résultats du scrutin en vue de préserver le climat de paix et la stabilité au Tchad. Mme. Amina Tidjani Yaya exhorte la communauté internationale à poursuivre ses efforts en vue d’aider les acteurs politiques tchadiens à renouer le dialogue et d’appuyer les initiatives visant au renforcement de la paix et de la cohésion sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.