Élections 2021 : «Les élections présidentielles d’avril se sont déroulées sans incidence », CEEAC, l’UA et OCI

Les chefs de mission d’Observation Électorale de l’Union Africaine, de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), M. Évariste Mabi Mulumba, de l’Union Africaine (UA) S.E Dr Selom Komi Klassou et de l’Organisation de la Coopération Islamique(OCI) M. Ali Goutali ont fait une déclaration préliminaire conjointe de leurs rapports d’observation sur les élections présidentielles d’avril 2021, ce mardi 13 avril 2021, à l’Hôtel la Résidence de N’Djamena.


Les trois chefs de mission ont noté avec satisfaction le déroulement des opérations de vote, malgré les retrait des certains candidats et les appels au boycott, les élections présidentielles d’avril se sont déroulées sans incidence.

C’est pourquoi, ils félicitent le peuple tchadien, qui selon eux, en dépit de la pandémie de la COVID-19, a participé dans la sérénité à l’élection présidentielle du 11 avril 2021 pour respecter le délai constitutionnel.

Les chefs de mission ont relevé également que l’élection présidentielle du 11 avril 2021 s’est déroulée dans un contexte difficile et ils encouragent toutes les parties de privilégier le dialogue et le respect de l’Etat de droit pour la consolidation de la paix et de la cohésion sociale.


Par la même occasion, les trois missions d’observation recommandent à l’Etat de renouer le dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques et la société civile afin d’apaiser les tensions politiques. De renforcer la sécurité des scrutins à venir par un choix d’emplacement plus sécurisés pour le vote.


A la CENI de renforcer le dialogue, la concertation avec les acteurs politiques, de consolider le partenariat avec la société civile pour une meilleure sensibilisation des populations en vue de renforcer la participation électorale.


A la société civile de s’impliquer davantage dans la médiation pour apaiser les tensions politiques et de renforcer la sensibilisation des populations pour une participation massive pour les scrutins à venir.


Aux candidats de privilégier la concertation et le dialogue pour la consolidation de la démocratie au Tchad. Et enfin, aux partenaires techniques d’appuyer les acteurs impliqués dans le processus électoral pour renforcer la participation électorale et l’organisation matérielle des élections

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.