dimanche, juillet 21, 2024
spot_img
AccueilSociétéSociété : le maire de Linia tué à coups de couteau, pour...

Société : le maire de Linia tué à coups de couteau, pour une affaire de 40 hectares 

Le maire de la ville de Linia localité située à quelques kilomètres de N’Djaména, Adoum Yacouba, est décédé dans la matinée de ce dimanche 12 novembre 2023 à l’hôpital de l’amitié Tchad-Chine, de suite de ses blessures reçues a la veille en plein procès d’une affaire de 40 hectares. Il a été inhumé dans l’après-midi de ce dimanche. 

Actuellement, la ville de Linia est sous haute surveillance avec la présence de plusieurs éléments du Groupement Mobile d’intervention de la police nationale (GMIP), et des gendarmes. Quant au présumé assassin, il est placé en garde à vue à la brigade de recherche de Dourbali. 

En effet, la victime Adoum Yacouba a été poignardée mortellement par un homme qui l’accusait d’avoir vendu plus de 40 hectares à un général de l’armée. Le présumer assassin, en s’attaquant au maire devant la brigade du Linia, veut venger son petit frère tué par les occupants du terrain en litige. 

Toute est partie, il y a de cela quelques jours, avec la descente du général accompagné des techniciens pour effectuer de relever GPS du terrain de 40 hectares. Alors, les villageois à leur tête, le Boulama de ce village, disent être victimes d’expropriation forcée de leur parcelle qui englobe aussi leurs champs. 

Le général, propriétaire de 40 hectares, décide de conduire son vendeur devant la brigade du Linia afin de connaître les limites de son terrain. Entretemps, il demande aux villageois de lui montrer leur champ dans les 40 hectares. Sentant être victime d’un complot monté contre lui par le maire et le Boulama pour annuler son deal avec le général en lui disant qu’il a acheté un faux terrain. 

Le présumé assassin du maire dit qu’il a bel et bien vendu un terrain légué par ses parents. Contesté par les villageois qui ont décidé de tendre un piège pour tuer le petit frère du vendeur de 40 hectares. 

Lors de leur intervention dans ce village, les gendarmes ont blessé, un proche du Boulama qui a reçu une balle ayant causé la fracture de sa jambe. 

Le marché hebdomadaire du Linia a eu lieu ce dimanche par la présence des forces de défense et sécurité.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments