mardi, mai 28, 2024
spot_img
AccueilMédiasMédias : des reporters et responsables de médias se forment sur les...

Médias : des reporters et responsables de médias se forment sur les discours de haine

La Maison des Médias du Tchad en partenariat avec l’Union européenne renforce depuis ce jeudi, 29 septembre 2022, à l’issu d’un atelier les capacités des reporters et responsables des médias privés.

Plusieurs thèmes seront abordés par les participants entre autres, sur les vertus du dialogue, la gestion de la ligne éditoriale, le respect de la déontologie en période de conflit ainsi que la grille d’analyse des contenus des médias, les conséquences du discours de haine dans les médias en période de conflit, la communication pour la paix et la gestion des Fakenews sur les réseaux sociaux.

Ce présent atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Médias compétents pour une paix durable : pour une meilleure contribution professionnelle des médias au Dialogue National Inclusif et Souverain ».

Le président de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), M. Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, rappelle que le discours de haine peut détruire la paix et le dialogue national, voulu inclusif par le président du Conseil Militaire de Transition, réunit actuellement les représentants les fils du pays, qui discutent pour une réconciliation nationale définitive en vue de la refondation de la Nation tchadienne.

Pour lui, les médias tchadiens sont sollicités pour la couverture médiatique de ce grand événement de portée nationale aux fins de faire vivre la population en temps réel les débats. « Les médias, acteurs centraux de différentes phases de ce dialogue, sont pour tout événement engageant la vie de la Nation. C’est pourquoi, ils sont sollicités pour accompagner le processus avant, pendant et après, jusqu’à la conclusion de la seconde phase de la transition par l’organisation d’élections présidentielle, législatives et locales. Face aux défis de la couverture médiatique du Dialogue National Inclusif et Souverain et de la seconde période de la transition, la presse tchadienne doit s’imposer une hauteur professionnelle. Les médias de contribuer à la réussite du processus de transition en cours et à la pérennisation d’un climat favorisant la paix et la cohésion sociale » réoriente, M. Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, président de la HAMA.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments