vendredi, avril 12, 2024
spot_img
AccueilElection 2021Élections 2021: A N'Djaména le scrutin s'est déroulé dans le calme

Élections 2021: A N’Djaména le scrutin s’est déroulé dans le calme

Les opérations de vote pour la présidentielle ce 11 avril 2021 se sont déroulées dans le calme dans les différentes communes de la ville de N’Djaména.

Le taux de participation des électeurs reste relativement faible. Cela s’explique d’après plusieurs sources par plusieurs manquements constatés dans l’organisation de ce scrutin. D’où, un grand nombre d’électeurs ne sont pas entrées en possession de leurs cartes.

D’autres sources justifient que les bureaux se sont multipliés dans la ville ce qui explique, l’engouement habituel n’a pas été observé dans plusieurs bureaux de vote.


A cet effet, sur les 174 bureaux de vote qui compte la commune du 2ème arrondissement, précisément, au bureau de vote 3, 4 et 5 sur plus de 400 électeurs inscrits par bureau de vote, seulement moins 100 électeurs ont pu glisser leur bulletin dans les urnes.
Après, le dépouillement, les agents de la Commission Électorale Nationale Indépendante ont eu des difficultés pour acheminer les procès verbaux pour la centralisation des résultats dans la CENI sous-communale. Ils transportent les urnes sur leurs motos.


À Diguel dans la commune du 8ème arrondissement de la ville de N’Djaména, les dépouillements ont bien commencé vers 18 heures. Dans les bureaux de vote 1 et 2 carré 9 et 24, sur les 1000 inscrits, au total 194 électeurs ont voté.


Cependant, dans les différents bureaux de vote les dépouillements ont eu lieu en présence des observateurs nationaux et internationaux et des délégués du Mouvement Patriotique du Salut pour les autres candidats en lice ils ont répondu absent.


Le vote dans le 6eme arrondissement est assez timoré. L’engouement n’est pas ressenti au regard du sillon effectué dans des bureaux de vote.


A Paris-congo, il est 14 heures dans un bureau de vote. La chaleur est suffoquante. Les agents de la CENI sur le site se tournent les pouces. Car disent-ils, il n’y a pas foule qui vient voter.


D’aucuns des agents, accoudés à des fenêtres, rigolent et conversent. La présidente de ce bureau de vote, requérant l’anonymat, confie : « il n’y a pas d’engouement. On a à peu près trois (3) personnes votantes par stand. Sur place, il ya cinq (5) stands, faits de tables-bancs.


Un peu plus au sud, à Moursal. Une dame vient voter au bureau de l’école Chigne. Elle est dépitée quand les agents de la Ceni lui informe que ce n’est pas ici qu’elle doit voter mais dans le carré où elle s’est faite enregistrée. Elle rétorque : « c’est bon même. Je ne vais plus voter. C’est depuis le matin, je marche sous le soleil et on me tourne en rond (…) ». Le président de ce bureau note cependant quelques insuffisances.


Accosté en chemin, un bonhomme dit ne pas aller voter malgré qu’il ait pris sa carte. « J’aurai d’ailleurs coché bulletin nul donc ça ne sert à rien d’aller voter ».lâche-t-il.

La Rédaction

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments