Un conflit intercommunautaires fait 27 morts à la frontière Tchad-Soudan

Un conflit intercommunautaires qui s’est déroulé le 4 août dernier à la frontière Tchad-Soudan a fait plusieurs morts et des blessés.

Tout serait parti de l’enlèvement des 5 têtes de chameaux sur le territoire tchadien par des citoyens soudanais qui s’est dégénéré à un affrontement. 

Les pertes en vie humaines sont estimées à  plus de 30 morts de deux côtés. 18 morts et 14 blessés du côté du Soudan. L’incident malheureux a fait aussi 9 morts et 22 blessés du côté du Tchad.

Ce bilan est donné par la cellule de Communication de l’Etat-major de la force-mixte Tchad-Soudan basée à Abéché chef-lieu de la province du Ouaddaï. Elle précise que ces genres des incidents sont répétitifs, fragilisent la cohabitation pacifique de la population transfrontalière.

La cellule de Communication informe que les deux commandants de la force-mixte Tchad-Soudan se dirigent sur le lieux de l’incident pour connaître l’origine du problème.

Des sources renseignent que le bilan serait très lourd de deux côtés et il est difficile de connaître l’élément déclencheur de ces affrontements intercommunautaires meurtriers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.