Tchad : Moustapha Masri, quitte les Transformateurs

Le vice-président du parti les Transformateurs, M. Moustapha Masri annonce par une déclaration faite ce mercredi 26 octobre 2022, sa démission et son retrait de leur organisation politique. Il se dissocie et rejette par ailleurs, la nouvelle voie prise par son parti en laquelle qu’il ne reconnaisse pas.

Masri justifie son départ sous le poids de plusieurs facteurs endogènes et exogènes par le détournement de leur lutte de ses valeurs fondamentales, ainsi que la conquête du pouvoir ipso facto absolu. En laissant, dit-il, la place à la singularité, « le illim, le Khado, le Yanguerr » la place à la supposition, à la tentation, au hasard et le cerveau à céder au cœur.

« J’ai informé de ma décision, le Président Succès Masra qui d’ailleurs connaît très bien mes convictions et mon attachement à la lutte pacifique et adressais dans les heures qui suivent ma démission du poste du vice-président et du parti », rapporte, l’ancien vice-président des Transformateurs, M. Moustapha Masri.

Il lance un appel aux militants des Transformateurs engagés aux idéaux de paix, d’unité, de fraternité et au nom de la lutte pacifique de s’y désolidariser.

Au président de Transition de privilégier la voie du dialogue et du consensus, permettant de consolider les acquis démocratiques et de l’unité du pays. « En conséquence autant l’engagement est un choix personnel, autant, le choix de partir est personnel, toujours guidés par ses valeurs », tranche, le désormais, ancien, vice-président du parti les Transformateurs, M. Moustapha Masri.

Tout en déplorant, les pertes de leurs valeureux militants, des Tchadiens engagés au nom de la lutte pacifique pour un Tchad meilleur. « Des militants et des Tchadiens traumatisés, blessés, marqués à vie dans leur âme et leur chair, nous disons non à cela », poursuit, M. Moustapha Masri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.