Tchad : le nouveau directeur général de la police nationale installé

Le nouveau directeur général de la police nationale, contrôleur de police, M. Ousmane Bassy Lougma a été officiellement installé ce jeudi 11 février 2021 au commissariat central de N’Djaména dans ses fonctions par le ministre de la Justice, chargé des droits humains, M. Djimet Arabi assurant l’intérim de son collègue de la sécurité publique.

Il remplace à ce poste, le général de division Ahmat Youssouf Mahamat Itno qui a passé une année à la tête de la police nationale. M. Ousmane Bassy Lougma est secondé par le contrôleur de la police, M. Didam Malanodjigue Talasandi.

Le directeur sortant dresse son bilan allant des missions sur l’ensemble du pays et la sécurité des personnes et de leurs biens, la formation etc.

Pour le ministre de la Justice, chargé des droits humains, M. Djimet Arabi le changement à la tête de la police intervient au moment où une grande reformes sont entreprises dans les services de la police nationale par le gouvernement pour redresser ce corps dont l’Etat a plus que jamais besoin pour sous-tendre l’action de développement socio-économique de notre pays. « En tant que force de l’Etat instituée pour veiller à la sûreté publique et assurer le maintien de l’ordre et l’exécution des lois, la police nationale est tenue par une obligation de résultat. Par conséquent, tout agent qui ne satisfait pas à cette obligation lorsqu’il en a la possibilité se met en état de prévarication dans l’exercice de ses fonctions », a déclaré, le chef de département de la justice.

C’est pourquoi, il interpelle les tchadiens à une prise de conscience collective et à comprendre que le destin de ce pays est conditionné par sa capacité à transcender toutes les convulsions d’origines diverses.

M. Djimet Arabi loue la capacité du nouveau directeur général de la police nationale qui est un officier supérieur disposant de tous les atouts pour assumer cette fonction, il l’exhorter par ailleurs, à révéler à tout prix pour rétablir la confiance qui chancelle entre les citoyens et la police. « Cependant, quelques soient leurs qualités, ces hommes ne peuvent pas à eux seuls, accomplir cette lourde et exaltante mission que l’Etat vient de leur confier. C’est pourquoi, je vous demande de vous mettre à leur disposition et de leur offrir votre collaboration avec assiduité et loyauté », a lancé, le ministre de la justice aux officiers, sous-officiers et agents de la police nationale.

Le nouveau directeur général de la police nationale, contrôleur de la police, M. Ousmane Bassy Lougma pour relever les multiples défis sécuritaires liés au terrorisme, au banditisme, aux crimes organisés et au processus électoral en cours sollicite aux autorités en charge de sécurité le renforcement du parc automobile, des matériels ainsi que des équipements d’interventions. Et, aux partenaires techniques l’appui à la formation des personnels pour plus de professionnalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.