#Tchad : La CBT veut poursuivre l’agence de presse Africaine pour diffamation

La direction générale de la Commerciale Bank Tchad ( CBT) dit avoir appris avec étonnement son implication dans une affaire financière à travers la publication d’un article intitulé « Urgent-Tchad : Orabank et la Commercial Bank of Tchad (CBT) risquent des sanctions de la COBAC».

À cet effet, dans cette publication, l’organe de presse APP (Agence de presse panafricaine) a associé la CBT à une opération sur les fonds de la SHT (Société des Hydrocarbures du Tchad) logés à ORABANK Tchad, la CBT réfute qui ne la concerne ni de près ni de loin.

Dans le même article, il est fait mention d’un scandale d’Etat impliquant la CBT et plusieurs personnalités, alors même que la banque n’entretient actuellement aucune relation commerciale avec les personnes citées dans cette affaire.

Pour la direction générale de la Commerciale Bank Tchad cette information a été curieusement publiée dans la même journée où la CBT a reçu la notification d’une mission de contrôle de la COBAC.

La CBT informe que, depuis le 2ème semestre 2021, a fait de sérieux efforts dans le redressement de sa situation financière. Dans cette dynamique d’effort inlassable pour maintenir la cadence d’optimisation et de performance, la banque ne saurait accepter les actions visant à ralentir cet élan et nuire à sa réputation. Dans ses efforts de développement, la banque a entrepris plusieurs démarches et projets en cours de finalisation avec des partenaires financiers.

La CBT déplore que de telles insinuations pourraient avoir des conséquences préjudiciables. En conséquent, la banque dénonce cette atteinte à son image et se réserve le droit de mener des poursuites pour diffamation et divulgation de documents couverts par le secret bancaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.