#Tchad : 65 médecins généralistes passent leur thèse en doctorat

65 jeunes médecins généralistes soutiennent, depuis, ce jeudi 22 juillet 2021, à la Faculté de Sciences de la Santé de Gardolé, dans la commune du 3ème arrondissement de la ville de N’Djaména, leurs thèses de doctorat en médecine.


Ses impétrants, la première promotion des étudiants formés par la faculté des Sciences de la santé Humaine de l’Université Adam Barka d’Abéché (UNABA), seront évalués par un jury international, scindés en quatre groupes, pour le bon déroulement de la soutenance.


Le président de l’UNABA, professeur Mahamat Seid se félicite que, son institution a pu tenir le pari, en formant ses jeunes médecins, avec un corps enseignant, très réduit, appuyer, parfois, par des missionnaires et des vacataires.


Pour sa part, la directrice générale adjointe du ministère de la Santé publique, Mme Dekadji Francine, rend un hommage aux universitaires, pour leur courage et leur abnégation, ayant abouti à l’encadrement de ses jeunes docteurs.


Lançant les soutenances des thèses en médecine, la ministre de l’Enseignement supérieure et de la Recherche Scientifique, Mme Lydie Béassoumda souligne que, ses jeunes médecins élèveront, sûrement, le niveau de la couverture sanitaire.

Pour elle, ses médecins ne seront pas mis à la disposition du ministère, mais, plutôt à la population tchadienne, dont la couverture sanitaire n’est pas suffisante.

La cheffe du département de l’Enseignement supérieur salue, aussi, les efforts de corps enseignants, chercheurs et encadreurs de l’Univeristé Adam Barka D’Abéché et de l’Université de N’Djaména en faveur de la recherche scientifique, condition sine qu’a none, pour le développement d’un pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *