Sport : des fédérations dénoncent le détournement de 406 millions de Fcfa

Les fédérations nationales sportives dénoncent par un point de presse présenté ce samedi 22 avril 2023, par leur porte-parole, M. Tchang Wei Tchang Houloulou, du détournement de plus de quatre cent millions de francs de leurs dettes qui sont des dépenses engagées par les fédérations après avis favorable du ministère en charge des sports pour des préparations et participations à des compétitions Internationales ainsi que l’organisation des championnats nationaux.

D’après lui, suite à un mémorandum écrit au président de Transition qui a instruit le Premier ministre de transition, qui à son tour ordonné au ministre des Finances, le paiement des subventions et d’une partie des conventions d’objectifs ainsi que le règlement total des dettes suite à des activités préfinancées qui s’élèvent à 406 925 080 francs CFA.  » Le ministère des Finances biais le Comité olympique et sportif tchadien (COST) a exigé des justificatifs de toutes les dépenses, avant le paiement de ces dernières, c’est ce qui a été fait par les fédérations », explique, le président de la fédération Tchadienne de Karaté, M. Tchang Wei Tchang Houloulou.

Il rappelle que, lors de la cérémonie de remise des prix aux athlètes à l’occasion de la semaine des champions, organisée par le COST, le premier ministre, M. Saleh Kebzabo avait déclaré qu’en date du 28 décembre 2022, ces fonds sont déjà disponibles et que les fédérations allaient les percevoir.  » Le ministre des Finances et des Comptes publics a signé le 5 janvier 2023, un ordre de virement relatif au paiement de ces dettes pour le compte de l’Office national à la jeunesse et aux sports (ONAJES) qui a à son tour fait un Ordre de virement pour la BCC afin de virer le fonds dans le compte du COST, 4 mois après,  nous n’avons aucune nouvelle, et nous sommes toujours restés  impayés et sans espoire », informe, le porte-parole des collectifs des fédérations nationales sportives.

Face à cette situation, les fédérations demandent aux autorités de transition de mettre tout en œuvre pour régulariser leur situation afin de sauver le sport tchadien, car, elle risque d’impacter négativement sur la qualification du Tchad à la prochaine Jeux olympiques Paris 2024.  » Si rien est fait dans un bref délai, nous allons suspendre les activités de toutes les équipes nationales. Aujourd’hui, le sport tchadien est en train de mourir, comment comprendre que les athlètes de l’équipe nationale abandonnée les entraînements pour se tourner à d’autres activités par c’est que l’avenir du sport est sombre « , a regretté, M. Tchang Wei Tchang Houloulou, président de la fédération Tchadienne de Karaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *