Société : Wakit-Tamma maintient sa marche malgré le refus du gouvernement

La coalition des actions citoyennes « Wakit Tamma » maintient sa marche pacifique prévue ce samedi, 28 mai 2022, afin de dénoncer la politique de la France au Tchad, malgré le refus du ministère de la sécurité publique refusant d’accord son autorisation et l’itinéraire prévu par Wakit-Tamma va de rond-point 2ème station au rond-point dit « Sonasut » sur l’avenue Ngarta Tombalbaye.


Le porte-parole de la coordination Wakit-Tamma M. Soumaïne Adoum invite les citoyens à participer massivement à la marche dans le calme et la discipline, tout en respectant les biens publics et privés quel que soit leurs origines. « Nous dénonçons les conséquences des politiques de la France au Tchad et non la présence des français dans notre pays », a-t-il justifié.


M. Soumaïne Adoum rappelle que le service de la sécurité a refusé de réceptionner leur demande d’autorisation de marcher, déposée lundi précédent. À ce jour, précise-t-il, la marche est ni autorisée, ni interdite.

Par conséquent, il demande au ministère de la sécurité publique, la protection par les forces de l’ordre et de sécurité des personnes qui participeront à la marche. Dans ce sens, Soumaïne Adoum demande de la retenue aux forces de défense et de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.