Société : Un chauffeur de bus du CNOU blesse un étudiant au visage à l’aide d’un couteau

Aboul Fathi, étudiant à l’université de N’Djaména, a reçu ce lundi 4 mars 2022 quelques égratignures au visage à l’aide d’un couteau suite à une mésentente avec un chauffeur du bus de transport interurbain des étudiants de la Faculté d’Ardep-Djoumal.


Tout est parti quand les étudiants avaient tenté de barricader le parc de stationnement des bus du Centre National des Œuvres Universitaires pour exiger la circulation de l’ensemble des bus de transport des étudiants aux arrêts, qui ne couvrent pas certains axes.


A cet effet, depuis quelques jours un seul chauffeur avait ravitaillé plus de trois axes et aucune explication n’a été donnée par les responsables du CNOU concernant l’arrêt des ses bus.
Chose qui a irrité les étudiants.

Mécontents ils sont venus attendre mais aucun n’a quitté la station. Aors, ils ont décidé de bloquer le passage pour empêcher la circulation de leurs bus.

Furieux l’un des chauffeurs n’a pas apprécié l’acte posé par les étudiants et a tenté par la suite de marcher avec son bus sur eux.
Une bagarre éclate.

L chauffeur dégaine son couteau pour tenté de mettre fin à la vie de l’étudiant. Aboul Fathi est blessé au front gauche.


Quelques minutes plus tard intervient les forces de l’ordre pour empêcher le pire. Le chauffeur est arrêté et transféré au Commissariat d’ordre public n°3 avant d’être libéré vers 17 heures hier sans jugement.
L’étudiant est transféré d’urgence à l’hôpital pour le soins.


Suite à cette situation, les bus des étudiants ne seront pas en circulation ce mardi 5 avril 2022, selon les responsables de CNOU. Cela  aggravera encore plus la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.