Santé : Fin de la campagne de sensibilisation contre le paludisme

Le Coordinateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme(PNLP), docteur Mahamat Saleh Issakha Diar à clos ce mercredi 9 décembre 2020 au quartier Farcha dans la commune du premier arrondissement la campagne de sensibilisation de proximité sur la lutte contre le paludisme dans les dix communes de la ville de N’Djaména.


Durant cinq jours, les 150 relais communautaires ont sillonné les différents quartiers et carrés pour transmette le message sur la prévention et la prise en charge du paludisme et d’encourager la fréquentation des structures sanitaires par les femmes enceintes, rendre salubre les alentours de maison, d’éviter le dépôt sauvage des ordures ménagères et la stagnation des eaux usées. Ils ont conseillé par ailleurs, aux femmes enceintes de dormir sous les moustiquaires imprégnées avec leurs enfants et d’utiliser régulièrement les médicaments contre le paludisme distribué gratuitement dans les structures sanitaires.


Avant de mettre fin à cette sensibilisation, le Coordinateur PNLP docteur Mahamat Saleh Issakha Diar est descendu sur le terrain pour accompagner les relais communautaires dans quelques concessions pour voir comment les relais transmettent les messages. Par la suite, le coordinateur à apporter quelques contributions techniques sur le paludisme, son mode de transmission ainsi que sa prise en charge.


Le Coordinateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme se dit satisfait du travail abattu par les relais communautaires depuis quelques jours surtout dit-il leur passage de porte à porte ayant permis de toucher un grand nombre des ménages. Pour docteur Mahamat Saleh Issakha Diar cette campagne est une occasion au PNLP de sensibiliser les femmes enceintes à faire leur consultation prénatale pour qu’elle bénéficie des toutes les interventions qui seront mises à leur disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.