Référendum : La Coalition pour le “OUI” lance sa campagne à N’Djaména

La coalition pour un “Oui” au Référendum Constitutionnel du 17 décembre 2023, a lancé sa campagne à Farcha, dans le 1er arrondissement pour le compte de la ville de N’Djamena. 

À 14 heures 00 minutes, sous un soleil ardant, le stade de Farcha est bondé du monde. La foule venue de tous les coins du 1er arrondissement et d’autres communes ont pris d’assaut le stade. 

Le chef de mission pour la commune de N’Djaména pour un OUI massif, M Djidda Mamar Mahamat relève qu’il ne doute pas un seul instant, du choix et engagement de la population du 1er arrondissement pour le Oui. Car la présence massive des militants prouve à suffisance leur engagement pour un oui massif et sans équivoque.

Pour M. Djidda Mamar Mahamat, quel que soit le degré de militantisme, le ferveur politique, si les militants n’avaient pas de carte d’électeurs, ils ne pouvaient pas voter. C’est pourquoi conseille-t-il, aux militants de la coalition d’aller retirer leurs cartes d’électeurs. 

D’après le vice-président de la coalition pour un oui au Référendum Constitutionnel, M Mahamat Zen Bada, d’aucuns vous dirons qu’il faut voter pour un fédéralisme. C’est des histoires, c’est les vendeurs d’illusion, c’est les gens qui veulent diviser le Tchad. Il explique que, le fédéralisme est une forme de gouvernance qui n’est pas adaptée avec le Tchad parce que, c’est une conception anglo-saxonne.

M. Mahamat Zen Bada poursuit que, toutes les colonies françaises ont adopté ce qu’on appelle la République et ensuite dans la République, il y a organisation administrative avec une forte décentralisation qui fera de sorte que les gens, à partir de la base, participent avec les décisions du sommet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *