Portrait : Le parcours de l’ambassadeur Hissein Brahim Taha

Le secrétaire général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), l’ambassadeur Hissein Ibrahim Taha, a pris, ce mercredi 17 novembre 2021, ses fonctions, au siège de l’organisation, à Djeddah (Arabie Saoudite), la deuxième organisation, après l’Organisation des Nations unies (ONU). 

L’ambassadeur Hissein Ibrahim Taha est élu, en novembre 2020, lors de la 47ème session du conseil des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’OCI, tenue à Niamey au Niger, en tant que, représentant du groupe africain, conformément à la répartition géographique tournante du secrétariat général de l’Organisation de la Coopération Islamique.

Il accédé ainsi aux fonctions de secrétaire général de l’Organisation pour un mandat de cinq ans, à compter de novembre 2021.

L’ambassadeur Hissein Ibrahim Taha a assumé plusieurs fonctions dans son pays, telles que ministre des Affaires étrangères, et de la Coopération internationale, du secrétaire général adjoint de la présidence de la République, conseiller diplomatique du président de République, ministre délégué et ambassadeur plénipotentiaire de la République du Tchad auprès de la France, de l’Espagne, du Portugal, de la Grèce et du Vatican.

Il a également occupé le poste de Premier conseiller à l’ambassade du Tchad auprès du royaume d’Arabie Saoudite.

Le nouveau secrétaire général de l’OCI, trilingue (Français, arabe et anglais), est titulaire de l’Ordre national du Tchad (Chevalier), de la légion d’honneur (France) et du titre d’Ambassadeur honorifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *