Politique : La Maison de la Femme examine son plan stratégique 2020-2024

L’inspecteur général du Ministère de la Femme, et de la protection de la petite Enfance représentant son ministre M. Moundonan Ernest a ouvert ce mardi, 22 décembre 2020, à la Maison de la femme, l’atelier de validation du plan stratégique 2020-2024 et de manuels de procédures de gestion administrative et financière de la Maison de Nationale de la Femme(MNF).

La directrice de la maison nationale de la femme Mme. Amina Tidjani Yaya a annoncé que dans le but d’assurer une promotion et un épanouissement de la femme et de la petite fille, le gouvernement de la République du Tchad, sous l’impulsion du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno a mis en place des instruments légaux dont les plus importants sont PNG, le loi 15/2018 portant création de la maison nationale de la femme.

Toutefois, Mme. Amina Tidjani, constate que l’autonomisation de la femme rencontre une légère avancée en raison de manque d’une orientation et de structuration des organisations féminines ainsi que leur accès difficile au financement bancaire.

«L’analyse de ces deux documents arrive au moment où le gouvernement du Tchad, sous la clairvoyance du Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno est entrain d’élaborer ou de revoir les stratégies, les politiques et lois nationales en rapport avec la promotion et l’épanouissement de la femme pour améliorer les conditions de vie des ses concitoyens », a justifié, la directrice de la maison nationale de la femme.

Ouvrant les assises, M. Moundonan Ernest a souligné que le plan stratégique de la MNF que les participants vont disséquer trouvent son fondement dans le plan national de développement et la politique nationale genre du Tchad. C’est pourquoi, il invite les participants à engager des débats riches et constructifs afin de faire de propositions objectives pour l’atteinte des objectifs de la Maison nationale.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.