Mme Ardjoune Danki Abdel-Aziz : « Une Femme et son destin »

La jeune femme talentueuse et ambitionnée, Mme Ardjoune Abdel-aziz Danki, a fait l’actualité associative la semaine dernière en devenant la première femme à diriger comme président, l’Association des Jeunes du Guera (AJEG). Découvrez qui cette jeune dame.

Parcours.
La vingtaine bien entamée, Mme Ardjoune Abdel-aziz Danki, est l’une des femmes qui battent pour avoir leur place dignement dans la société. Ainsi, après ses études secondaires techniques (bacG3http://ndjamenaactu.com/societecivile-ardjoun-danki-abdel-aziz-elue-presidente-de-lajeg/), elle se forme en obtenant des diplômes, notamment, un Master en Gestion appliquée, option : Comptabilité, Contrôle et Audit obtenu à l’Ecole Supérieure de Sciences et de Gestion Elliot Trudeau (ESSGET) sous tutelle de l’Université de Yaoundé II et d’une Licence en Sciences de gestion option : Techniques Commerciales en 2015 à l’Université de Moundou.
Avec de brillantes études, Mme Ardjoune Abdel-aziz Danki est une jeune femme très dynamique, ambitieuse, déterminée et ouverte à tout le monde. Dès la fin de ses études au cycle de Licence, elle a effectué plusieurs stages pratiques et de perfectionnement dans les institutions notamment la Brasserie Du Tchad (BDT), la Coton-Tchad, la STAR Nationale, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale.
Depuis 2018, Mme Ardjoune Abdel-aziz Danki, est Chargée des affaires financières d’un Cabinet d’études et assistance du Directeur Général. Elle est par ailleurs Consultante en Management auprès de plusieurs organisations. En sa qualité de Consultante, elle a eu a participé à la réalisation de plusieurs missions notamment le montage des dossiers de financements, la rédaction des Plans Stratégiques d’Entreprises, la rédaction des manuels des procédures, les enquêtes et études pour les ONG et les Banques et le montage des documents de formation à la carte.
En dépit de son agenda professionnel chargé, Mme Ardjoune est une militante de la cause de la jeunesse. Elle est à la tête de l’AJEG dont la mission consiste à « consolider et développer l’unité régionale, la solidarité et l’entente entre les jeunes, susciter et appuyer les initiatives de développement, participer à la promotion du genre, de l’éducation des jeunes et lutter contre l’analphabétisme, combattre l’esprit de division sous toutes ses formes (sectarisme, tribalisme, confessionnalisme) et lutter contre le chômage, l’exode rurale, les maladies endémiques et épidémiques ainsi que les IST-VIH-SIDA ».
La jeune dame souhaite du fond de son cur « la culture de l’amour, le pardon et la tolérance au sein de la jeunesse du Guera ». C’est pourquoi, elle informe que son souhait le plus ardent est de contribuer au développement harmonieux de sa province et celui du Tchad en général. Elle invite la jeunesse du Guera au travail, à la solidarité nationale et à l’unité, gages du développement harmonieux et durable.
Une jeune dame, battante et passionnée, travailleuse, porteuse d’ambition. Elle aime le voyage, la lecture et l’écriture.
MSK. Lawandj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.