Médias publics : Les nouveaux responsables installés dans leur fonction

Les nouveaux responsables de l’Office National des Médias Audiovisuels (ONAMA) nommés par décret N⁰2125/PR/MC/2020 du 15 octobre 2020 ont été installés ce lundi 19 octobre 2020 par l’inspecteur général du ministère de la Communication, M. Djibrine Mahamat Adam.


Dans son discours bilan, le directeur général sortant de l’ONAMA, Boukar Sanda a mis en exergue les activités qu’il a réalisées durant son séjour à la destinée de l’ONAMA, entre autres, la réorganisation structurelle de l’institution entant qu’établissement public à caractère administratif avec une vision commerciale, de la desserte de radio et de télévision de leurs groupes cibles et enfin les programmes audiovisuels ont été rendus attrayant et digeste.


Le nouveau directeur général, Dr. Mahamat Borgou Hassan, a décliné ses priorités au sein de l’ONAMA, notamment, l’amélioration et la diversification substancielle des offres de programmes audiovisuels, la formation et le recyclage de tous les agents et leur adaptation aux exigences numériques. Il promet aussi l’opérationnalisation de la gestion efficace et efficiente des ressources humaines, matérielles et financières, l’amélioration de la desserte de la radio et de la télévision sur tout le territoire national.

Dr. Mahamat Borgou Hassan rassure aussi l’installation d’un système moderne de gestion des précieuses archives de la radio et de la télévision mais aussi et surtout leur numérisation ainsi que le développement des productions locales et la prise en main rapide du nouveau siège de l’ONAMA.

En installant les nouveaux responsables de l’ONAMA, M. Djibrine Mahamat Adam l’inspecteur général du ministère de la communication a décliné les 16 orientations à la nouvelle équipe pour la réussite de sa mission qui sont entre autres de faire un travail professionnel à un rythme rapide et rationnel afin d’inaugurer le nouveau siège de l’ONAMA à temps. D’accélérer le processus d’amélioration des programmes actuels avec des contenus attractifs prenant en compte tous les cibles et une bonne préparation pour couvrir toutes les activités du 2ème forum national inclusif ainsi que les différentes échéances électorales tout en continuant de sensibiliser la population à la prévention contre le Covid-19. Faire entendre la radio à tous les Tchadiens à l’intérieur et à l’extérieur du pays, d’accélérer la diffusion des images haute définition HD dans un meilleur délai.

Il appelle au respect de l’éthique du travail journalistique et ne pas courir pour le gombo et d’encourager et promouvoir l’équité, mettre fin à l’injustice professionnelle, ne pas tolérer la négligence etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.