Leadership : L’ADHET renforce les jeunes sur la paix et le vivre ensemble

L’Alliance de Défenseurs des Droits Humains et de l’Environnement au Tchad (ADHET) a organisé ce mardi 1er septembre 2020, au CEFOD, un séminaire de formation à l’intention des jeunes sur le leadership, sous le thème «Pacifique et enjeux du vivre ensemble harmonieux. Jeunesse gardienne de la paix et vecteur de la cohésion sociale forte ».


Plus d’une cinquantaine de participants issus de différentes organisations de jeunes ont pris part.

Ouvrant les travaux, le secrétaire général de l’ADHET Abba Daoud Nandjede a rappelé que le climat sociopolitique était devenu tendu, car, d’après lui, certaines personnes attendaient vivement que cela dérape et débouche sur un conflit mais le bon sens a prévalu. Il a ajouté que la principale cible demeure la jeunesse sur laquelle, toutes les manœuvres se focalisent comme toujours et de plus en plus.

Pour Abba Daoud Nandjede, ces agissements visent à pousser les jeunes à des revendications de masse. «Si la paix est impérative de premier ordre pour toute nation et que celle-ci préoccupe à n’en point douter tant les Nations unies et ses principales agences, l’union africaine, ainsi que d’autres organisations internationales ou sous régionales, elle doit l’être aussi pour toutes les institutions nationales et pour chaque citoyen que nous sommes.
Par conséquent, chacun doit apporter sa pierre à l’édifice de construction de la paix individuelle et nationale », souhaite le secrétaire général.

Abba Daoud Nandjede a observé que les nostalgiques de la guerre et de conflits veulent à tout prix ramener le Tchad dans de situations de conflits qui ont fragilisé l’Etat, mis à mal la construction de la nation et retardé le développement du Tchad. C’est pourquoi, lance le SG de l’ADHET, conscient de ce contexte et ne pouvant déroger à sa mission celle de promouvoir la paix ne peut rester indifférent, que l’ADHET a conçu à travers cette formation son programme nation, paix, développement et sécurité qui répond au défi de renforcement de la communauté. Par ailleurs, Abba Daoud Nandjede lance un appel au Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, qui d’après lui, l’homme qui connait le prix de la paix de nous aider à l’effet de relever ce défi. Cet appel dit-il, va aussi à l’endroit des institutions nationales et internationales œuvrant pour la paix au Tchad.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.