JIF 2021 : un défilé marquant la commémoration de la SENAFET à N’Djaména

La célébration de la Journée Internationale des Droits de la Femme (JIF), couplée la Semaine Nationale de la Femme Tchad(SENAFET) a été marquée ce lundi 8 mars 2021, à la Place de la Nation de N’Djaména par un défilé des femmes de toutes les catégories socioprofessionnelles qui s’est déroulé en présence de la première dame Hinda Déby Itno, du ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la Présidence de la Présidence, Kalzeubé Payimi Deubet représentant du Maréchal du Tchad ainsi que plusieurs autres invités.

Donnant le ton après la lecture des motions et recommandations, le Représentant de la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Tchad déclare dans son discours, que les récentes réformes institutionnelles ont fait gravir les indicateurs du Tchad en matière genre. Il devait ensuite remercier le Maréchal du Tchad pour l’adoption des instruments et conventions qui ont mis au premier plan, les droits des femmes avant de faire un plaidoyer pour l’adoption du code de la personne et de la famille.

La ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, Mme Amina Priscille Longoh a, pour sa part, remercié la première dame pour ses investissements personnels et ses orientations dans l’organisation de la SENAFET édition 2021. Elle souligne qu’en une semaine, 590 conférences-débats ont été organisées sur toute l’étendue du territoire national, plus de 3.000 femmes ont été formées et un millier a fait le dépistage volontaire au VIH-SIDA. Mme Amina Priscille Longoh de préciser aussi que plusieurs femmes porteuses de projets ont reçu des financements.
Faisant allusion aux futures échéances électorales, la ministre invite le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno, Président de la République, Chef de l’Etat à dormir tranquillement car selon elle, « les femmes tchadiennes savent rendre à césar ce qui lui revient de droit ».

La première dame du Tchad, Hinda Déby Itno, a révélé que « le 8 mars est une journée d’action et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes, l’égalité et la justice. C’est aussi l’occasion de mettre en avant les initiatives qui placent les femmes au cœur de la création ainsi que leur participation à la vie sociale, politique et économique ».


Tout en invitant ses sœurs à participer pleinement et activement au processus électoral en cours en s’inscrivant massivement sur les listes des candidats aux prochaines échéances législatives et communales. « Nous devons montrer que nous avons un rôle de premier plan à jouer dans la consolidation de la démocratie dans notre pays », ajoute-t-elle.
Hinda Déby Itno a remercié la plateforme des femmes du Tchad dénommée : « Zéro COVID » au Tchad pour son implication active, pleine et entière dans la lutte contre la pandémie au Tchad. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.