Hadjer-Lamis : Les bétails souffrent du manque des pâturages

Manque de pâturages pour les bétails dans certaines localités de la province du Hadjer-Lamis, l’alimentation des animaux notamment, destinés pour les bœufs devient rare dans les villages Nyala et Farcha situés respectivement dans le canton Mani et Amsakiné dans le canton Afrouk.

Les bétails ont maigris en perdant leur chaire surtout les nouveaux-nés éprouvent des difficultés pour atteindre leurs croissances.

Sur place les animaux sont affaiblis par le manque de pâturages, les éleveurs nourrissent leurs bétails avec les tiges de mil servant le support de leurs cases. Tout est devenu sec à cause de la mauvaise répartition pluviomètre de l’année dernière ainsi que la période de soudures qui frappent de plein fouet ses localités.

Pour constater de visu et d’apporter des solutions afin de soulager les éleveurs, le ministre de l’Élevage et des Productions Animales, docteur Awat Atteib Abderehim, accompagné dans son déplacement de ce mardi 17 mai 2022 par la gouverneur de la province du Hadjer-Lamis, Mme. Amina Kodjiyanan et ses proches collaborateurs ont visité les différents villages.

Les éleveurs se disent soulager par la visite du ministre et sa suite, tout en plaidant pour que des solutions appropriées puissent être trouvées afin de sauver leurs bétails restant dans un bref délai en attendant l’arrivée de la saison de la pluie.

La gouverneur de la province de Hadjer-Lamis, Mme. Amina Kodjiyanan reconnaît que les éleveurs souffrent du manque de pâturages » Il n’y’a pas d’alimentations pour le bétail et cela touche directement l’économie du pays et il faut une synergie d’action pour sauver ce secteur », alerte-t-elle.

Le chef de département d’élevage a rassuré les éleveurs des dispositions prises pour la recherche des solutions à la crise pastorale actuelle surtout avec le plan de réponse à la crise pastorale qui a été élaboré et envoyé aux plus hautes autorités du pays, et ses techniciens travailleront avec les éleveurs surtout en matière des techniques de stockage des fourrages pour prévenir la crise pastorale et comptant sur les partenaires pour des solutions pérennes.

Mahamat Adoum Issa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.