Fête de Ramadan : l’Imam Ahmat Annour appelle au gouvernement de transition à servir la patrie

La Communauté musulmane du Tchad à l’instar de celle du monde a célèbré ce jeudi, 13 mai 2021, à travers une grande mosquée Roi Fayçal de N’Djaména, la fête de Ramadan ou l’Aïd Al-Fitir Al-Moubarak, marquant la fin du mois saint de Ramadan.

À cette occasion, l’imam de la grande mosquée Roi Fayçal de N’Djaména, Cheikh Ahmat Annour Mahamat Al-Hélou, par ailleurs, 2ème vice-président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques et Moufti du Tchad dans son sermon a développé plusieurs sujets touchant l’actualité.
Le Cheikh a demandé aux tchadiens de cultiver la paix à être solidaires, tolérants, et à prêcher partout la paix et l’unité entre les filles et fils du Tchad. « Le musulman doit avoir un comportement exemplaire car l’islam est par essence la paix. Le musulman doit être un homme de paix, un éducateur social et non un attiseur de la haine et des comportements déviants »a ajouté Ahmat Annour Mahamat Al-Hélou.


L’imam de la grande mosquée Roi Fayçal de N’Djaména exhorte les nouveaux membres du gouvernement de transition à servir la patrie avec loyauté et non se servir.Tout en appellent les tchadiens à serrer les coudes et soutenir le Conseil Militaire de Transition pour relever les défis que fait face le pays après le décès du Maréchal du Tchad.

Le Moufti du Tchad estime que l’heure n’est pas aux manifestations mais plutôt à la réflexion et au travail pour mettre le Tchad sur les rails.

Le 2me vice-président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques, Ahmat Annour Mahamat Al-Hélou a demandé à la communauté internationale notamment l’ONU, l’Union Africaine et l’Union Européenne à soutenir et aider le Conseil Militaire de Transition (CMT) pour une sortie de crise due au décès tragique du président de la République Idriss Déby Itno.

Ayant pris part à cette grande prière, le président du Conseil Militaire de Transition (CMT), général de Corps d’Armée, Mahamat Idriss Déby, des centaines de fidèles musulmans, parmi lesquels les membres du Conseil Militaire de Transition (CMT), ceux du Gouvernement, présidents de Grandes Institutions, élus du peuple, ambassadeurs et représentants des organisations internationales accrédités au Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.