Faits divers : Un clandoman enleve puis viole une fille de 13 ans à Diguel

La scène s’est déroulée le vendredi 15 octobre 2021, au quartier Diguel, dans le 8ème arrondissement, aux environs de 12 heures.

La fille, âgée de 13 ans, est enlevée par un jeune clandoman (28 ans), grâce à un scénario audacieux, monté en complicité avec une dame, qui se faisait passer pour une coiffeuse.

La complice réussit à attirer la petite fille dans son piège  en lui proposant une séance de tressage des cheveux. La fille accepte naïvement l’offre. « Elle se rend chez la dame, qui, à son tour, appelle le jeune homme. Le clandoman embarque sans difficulté la fillette vers une destination inconnue. Le bourreau est le voisin immédiat de la victime et partage les mêmes repas du soir voir pendant le mois du Ramadan avec les parents de la fillette », souffle-t-on.

Le soir venu, les parents constatent la disparition de leur fille et se mettent activement à sa recherche. Interrogé, le jeune homme affirme avoir aperçu la jeune fille au marché.

Et qu’en voulant la ramener à la maison, il reçoit l’appel d’un client. Il indique avoir déposé la fillette, non loin de la maison.

Ses explications ne convainquent pas les parents de la fille. Le clandoman finit par libérer la fille. « Une fois rentrée à la maison, elle dénonce le jeune clandoman, qui l’a caché dans un endroit secret et abusé d’elle, à maintes reprises », indique-t-on.

D’après le diagnostic établi par le médecin de l’hôpital de Walia, la fille présente effectivement les caractéristiques avérées d’un viol.

C’est ainsi que l’auteur d’enlèvement et du viol de la fille et sa complice sont arrêtés et gardés depuis ce dimanche 17 octobre 2021, à la Légion de la gendarmerie N°10 de N’Djaména.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.