Environnement : L’ADHET s’insurge contre le déversement des substances toxiques

Le secrétaire général national de l’Alliance des Défenseurs des Droits Humains et de l’Environnement(ADHET), Abba Daoud Nandjére dénonce par un communiqué de presse le deversement des substances toxiques qui détruit l’écosystème lacustre et terricole du Village MELO durement éprouvé suite aux effets des déversements des déchets pétroliers du bloc pétrolier de BADILA, canton Donia, département de la NYA où opère la société GLENCORE, contaminant ainsi les puits d’abreuvage, les champs agricoles et les eaux de la rivière NYA-YA.
Ainsi, l’Alliance des Défenseurs des Droits Humains et de l’Environnement au Tchad, (ADHET) tout en condamnant les comportements irrespectueux, scandaleux et récidivistes des industries extractives opérant au Tchad en toute impunité socio-environnementale, appelle instamment les ministères concernés, celui du Pétrole, des Mines et de l’Environnement à plus de rigueur dans l’application stricte des lois de la république. Et cette rigueur doit s’imposer sans complaisance ni corruption habituelle des agents dans l’application du Code pétrolier, du Code minier ainsi que de la Loi n°014/PR/98, définissant les principes généraux de la protection de l’environnement et du Décret n°904/PR/PM/MERH/2009, portant réglementation des pollutions et des nuisances à l’environnement.
« Il est sidérant pour un pays comme le Tchad de couvrir les intérêts des transnationales qui comme GLENCORE habitué à l’opacité, aux cafouillages contractuels et aux dénis. Pourtant, dans d’autres pays, la responsabilité sociale et environnementale des industries sont scrupuleusement respectées de même que la mise en œuvre du contenu local et le développement communautaire, partie intégrante des contrats et concessions minières ou pétrolières », a martelé, Abba Daoud.
Selon lui, si une évaluation objective et indépendante des dégâts sociaux et environnementaux n’est pas effectuée en vue des réparations justes et équitables d’ici au 15 août prochain, l’ADHET commettra une expertise d’impact environnemental et social avec des cabinets internationaux spécialisés.
Par ailleurs, l’ADHET appelle les organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de l’environnement a constitué avec elle, un pool large pour les activités de sensibilisation et de veille sur la question minière, pétrolière et leurs conséquences environnementales en direction des populations ainsi que sur la protection et la défense des droits communautaires sur l’ensemble des sites pétroliers et miniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.