Elections 2021 : Saleh Kebzabo se retire du processus électoral

Suite à la situation politico-militaire créée par l’attaque militaire du domicile de M. Yaya Dillo Djerou Bectchi, candidat à l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

Le président national de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR), M. Saleh Kebzabo a décidé ce dimanche 28 février 2021, lors d’une déclaration son retrait du processus électoral « pour ne pas avoir à cautionner à la mascarade qui se prépare sur une échelle ». Saleh Kebzabo a déploré aussi qu’il n’a pas obtenu aucune réponse aux exigences contenues dans le mémorandum du 25 février 2021 pour des élections libres.


Pour Saleh Kebzabo, l’incursion des forces du 3ème degré au domicile de Yaya Dillo a fait des victimes et impacte négativement sur le processus électoral en cours, donne une idée sur le climat d’insécurité qui entachera certainement la campagne électorale pour les candidats qui affronte celui du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) parti au pouvoir.


L’UNDR condamne par ailleurs l’acte odieux qui a fait couler du sang des tchadiens et pourrait, selon lui, avoir des conséquences dramatiques pour la paix que le Tchad n’arrive pas à consolider. « Voilà plus de 30 ans qu’Idriss Déby Itno est au pouvoir », a ajouté, M. Saleh Kebzabo.


Le président national de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau déclare que, malgré la bonne foi et la bonne volonté de son parti, il apparait difficile que le processus électoral en cours biaisé pour le pouvoir, puisse se dérouler dans la sérénité, vu la militarisation évidente du climat politique. « Ce qui constitue une hypothèque très grave pour l’élection présidentielle dont l’ambiance sera horrible pour les candidats qui vont affronter Idriss Déby Itno », poursuit, M. Saleh Kebzabo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.