Élections 2021: Pahimi Padacké Albert lance officiellement sa campagne

Le candidat du changement sans revanche du parti Rassemblement National des Démocrates Tchadiens, M. Pahimi Padacké Albert a lancé officiellement ce vendredi, 19 mars 2021 au Stade Idriss Mahamat Ouya.

Pour M. Mbaye Golmaye Sébastien, président du comité d’organisation, par ailleurs, directeur de campagne le Tchad amorce une nouvelle heure. Ce n’est pas pour la première fois que le candidat idéal du RNDT-Le Réveil se présente à l’élection présidentielle. C’est pour la troisième fois que le candidat Pahimi Padacké se présente à l’élection présidentielle d’avril 2021 a expliqué le directeur de campagne. «Rien ne nous Barrera la route», a-t-il lancé.


M. Sébastien a souligné que le candidat du changement sans revanche Pahimi Albert représente une alternative pour les tchadiens. Selon lui, il est un homme de la situation, de l’expérience et d’amour.
Par ailleurs, le directeur de campagne invite tous les populations tchadiennes à sortir massivement le 11 avril 2021 prochain pour marquer le changement à travers leur choix en votant au profit de Pahimi pour une victoire écrasante et pacifique.

«Vous avez fait un déplacement sous cette ardente chaleur. Assoiffés et affamé. Wallaye je n’oublierai jamais votre confiance, votre soutien et amour à notre parti», s’est réjoui de cette mobilisation le candidat du changement sans revanche Pahimi Padacké Albert.


Il a indiqué que le changement que veut le peuple tchadien, est un changement ou le tchadien du Nord s’embrasse avec le tchadien du Sud. Car, observe Pahimi Padacké Albert, aujourd’hui, le tissu social au Tchad est déchiré, fissuré. C’est pourquoi nous voudrions retisser cela pour que les tchadiens puissent vivre en paix et dans la tranquillité, a-t-il dit.

«Le boycott n’est pas une solution au Tchad. Il faut aller aux élections présidentielles pour faire changer le pays. Nous allons battre Idriss Deby Itno », a justifié Pahimi Albert.
Pahimi rappelle à ceux qui pensent que Deby est irremplaçable. Car, d’après lui, mêmes les ressources que Dieu nous a donné finissent. Tôt ou tard, Deby partira. Il sera remplacé. «La République est seule éternelle».

Toutefois, il reconnaît les efforts consentis par Deby mais rapporte-t-il, le seul courage qui manque au Maréchal du Tchad est qu’il n’accepte pas passer le pouvoir pacifique.
M. Pahimi Padacké Albert s’engage que s’il remportera les élections présidentielles d’avril, il va instaurer une égalité sociale. La nomination de membres du gouvernement sera validée par l’Assemblée nationale. L’armée nationale sera réformée. Tout en soulignant que toutes les diversités tchadiennes soient représentée dans l’armée nationale.


En outre, le candidat du changement sans revanche entend supprime la politique de quota au Tchad en instaurant en lieu et place la culture de l’excellence.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.