Dialogue National : Les directeurs et secrétaires généraux brillent par leur absence

Les secrétaires généraux des ministères et les directeurs généraux des grandes institutions de la République sont aux abonnés absents pour la plupart au rendez-vous du comité d’organisation du dialogue national inclusif, prévu ce vendredi 14 janvier 2022, à Radisson Blu.

Finalement, l’échange a eu lieu quasiment dans une salle vide. Et pourtant la rencontre de ce jour vendredi, initiée par le CONDI, entre dans le cadre de la restitution de l’information et de sensibilisation à l’endroit des forces vives de la nation.

Pour le président du comité technique au CONDI, Ngambaye Ndjegoltar Armand, l’échange avec les Dgs et les Sgs des ministères et des grandes institutions de la République est bien -fondé, du fait que l’administration est un milieu important des cadres et les ressources humaines pendant que les comités techniques et le CODNI de façon générale préparent ces assises. « C’est important de donner l’information sur la préparation, pour faciliter la mobilisation. Le dynamisme de l’enjeu du dialogue nous oblige à mettre les informations à la disposition des uns et des autres pour qu’il y ait une forme des participations », justifie-t-il.

Les cinq présidents de sous-comités thématiques ont exposé leurs travaux aux participants. La phase de commentaires et suggestions a mis un terme à cette rencontre malgré un faible taux de participation des secrétaires généraux des ministères et les directeurs généraux des ministères et des grandes institutions de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *