Dialogue national : La rencontre entre les partis politiques et le CODNI tourne au fiasco

Le comité d’organisation du dialogue national inclusif (CODNI) a échangé avec les partis politiques, ce mercredi 12 janvier 2022, à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména, dans une salle presque vide.

Une grande partie de chefs de partis politiques a décidé de quitter au moment où le comité d’organisation propose les noms de 5 personnes pour faire de commentaires et des proposition. Choses qui irritent les politiciens qui dénoncent les jeux et la manigance pour copter des personnes acquises à leur cause.


Ainsi, le président du Comité technique du CODNI,M. Ngambay Ndjegoltar Armand déclare que les leaders des partis politiques doivent être éclairé sur l’état de la préparation du dialogue national inclusif par les exercices des restitutions par les présidents de 5 sous-comitès thématiques, qui doivent préparer des documents dans ces domaines et seront soumis à l’appréciation des participants aux dialogues.


Après les exercices de la phase des suggestions et commentaires, certains leaders des partis politiques ont claqué la porte. Pour eux, la sélection des ceux qui interviennent n’ est pas objective, mais sélective.


M. Limane Mahamat, rapporteur général du CODNI a tenté de relever l’équivoque par rapport aux rumeurs relatives au quota des participants au dialogue, « Au niveau de CODNI, aucun chiffre n’est encore arrêté par rapport aux nombres des participants. Ce dialogue n’est pas exclusivement politique, il est un dialogue national. Que toutes les composantes de la nation puissent être représentés », insiste-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *