Covid-19: Rupture du vaccin Pfizer dans le Moyen-Chari

Elles sont au total, 3 489 personnes vaccinées contre anti-COVID-19, à Sarh dans la province du Moyen-Chari, dont 885 ont déjà pris la deuxième dose. C’est l’hôpital Garnison de Sarh, deuxième site retenu de vaccination anti-Covid-19, durant la période allant de septembre au 2 décembre 2021.

Le médecin chef, docteur Mbaïgolmem Djomnande annonce que, depuis une semaine, il y a rupture du vaccin Pfizer et des fiches individuelles d’enregistrement des personnes pour la première dose. Par conséquent, indique-t-il, seules les personnes, qui viennent pour la prise de la deuxième dose du vaccin Sinopharm, sont reçues. Il renseigne qu’au début, il y avait de l’engouement et le site enregistrait parfois 100 personnes par jour. Mais, ces derniers temps, la rupture répétitive du vaccin Pfizer démotive les demandeurs. Il souhaite que, des dispositions soient prises, pour éviter les ruptures, surtout que, ces derniers temps, l’on constate la recrudescence des cas de Covid-19 au Tchad.

De Sarh Alla-Asko Mandibaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.