mardi, juin 18, 2024
spot_img
AccueilSociétéSociété : le handicap visuel d'Hissein n'estompte pas ses ambitions

Société : le handicap visuel d’Hissein n’estompte pas ses ambitions

Hissein Mahamat, qui a perdu la vue dès l’âge de trois ans, suite à une maladie, ne baisse pas les bras, malgré son handicap. Il se distingue des autres déficients visuels par ses actions particulières. Au lieu de mendier, comme tant d’autres, il a préféré se lancer dans le commerce pour subvenir aux besoins de sa famille.

Âgé 30 ans, ce père de trois enfants se déplace sans guide. Chaque jour, il se rend, seul, de son domicile, au quartier N’Djari Kawass, dans le 8ème arrondissement, à Nguéli, dans le 9ème arrondissement, pour ses activités. Malgré les embouteillages, il s’arrange à s’en sortir.

Ce samedi 1er juin 2024 au marché de Dembé, aux environs de 17 heures, Hissein, seul, un panier en main, est épuisé, après avoir parcouru une longue distance. Il demande de l’aide pour se rendre à la station des bus de N’Djari. Un jeune, se trouvant à côté, décide de lui faire traverser la rue. « En sortant seul de la maison, je ne me soucie de rien. Je sais que je trouverais quelqu’un qui va m’aider. Les Tchadiens sont gentils. Chaque fois que j’interpelle quelqu’un, personne ne refuse », reconnaît-il.
Des cas de vols, d’agressions, entre autres, ne découragent pas Hissein.

A Nguéli, il achète du savon, du sucre, du détergent, qu’il vient revendre aux boutiquiers de son quartier. Une partie de ses bénéfices est économisée pour parer à d’éventuels besoins.
Hissein a l’ambition d’ouvrir une grande boutique. Son objectif est de devenir un grand opérateur économique. «Je ne m’inquiète pas. Malgré les difficultés, je tiens bon», confie Hissein Mahamat.
Ancien élève du Centre de Ressources pour Jeunes Aveugles (CRJA), Hissein rêvait de faire de longues études. Mais, faute de soutien, il a dû raccrocher en classe de CM2. «J’ai été contraint de quitter le banc de l’école, pour chercher quelque chose qui pourra me rapporter de l’argent », dit-il. Hissein Mahamat a perdu ses parents biologiques quand il était encore très jeune.

Le Progrès

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments