dimanche, juillet 21, 2024
spot_img
AccueilPolitiqueTransport : fin d'assises de l'AGPAOC en Guinée- équatoriale

Transport : fin d’assises de l’AGPAOC en Guinée- équatoriale

La Ministre des Transports Terrestres et de la Sécurité Routière, Mme FATIMA GOUKOUNI WEDDEYE a participé du 29 au 31 mai 2023, à DJIBLOHO, en Guinée Equatoriale aux réunions du Comité Technique de la sécurité maritime, de la protection de l’environnement et de l’exploitation (SMPEE) et du comité des études techniques, des infrastructures et du développement (ETID), organisées par l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) sous l’égide du gouvernement Equato-Guinéen.

La Ministre est accompagnée dans son déplacement par le Conseiller en charge des Transports du Premier Ministre des Cadres de son Département.

Les participants à ces assises ont échangé d’expériences et débattu de la sécurité des infrastructures et des grands enjeux de l’administration portuaire dans cette vaste région océanique au carrefour des principales routes maritimes par lesquelles transitent chaque jour plus de 4 000 navires. Plus de 120 délégations issues des 20 pays membres et des cinq Etats observateurs ont pris part aux échanges avec les mêmes objectifs de promouvoir la gestion des ports et des infrastructures portuaires ainsi que la sécurité sur les côtes de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

En ouvrant les travaux de ces réunions, le ministre en charge des Transports, de la Guinée Equatoriale, M. HONORATO EVITA OMA, a salué particulièrement la présence active de la délégation tchadienne à cette rencontre de haut niveau. Il estime que le Tchad, ce pays sans littoral pourrait être membre de l’AGPAOC.

Le Secrétaire Général de l’AGPAOC, M. JEAN-MARIE KOFFI rassure de la disponibilité de son organisation à accompagner le Tchad dans sa quête de diversification des couloirs des transits maritimes a déclaré séance tenante le Tchad comme membre statutaire de l’AGPAOC.

La Ministre FATIMA GOUKOUNI WEDDEYE a souligné que la participation du Tchad à ces assises se justifie par la recherche d’une bonne connectivité commerciale entre le pays avec certains ports de la sous-région, dans le but de diversifier les couloirs de transit, en mettant en concurrence les différents ports en vue de solliciter plus de facilités de passage aux marchandises en provenance ou à destination de notre pays.

Les recommandations formulées par la délégation tchadienne à l’endroit des pays côtiers ont été prises en compte par les participants notamment celle relative au respect des termes des conventions internationales sur le commerce de transit des pays sans littoral en vue de ne pas obérer les paniers de la ménagère au consommateur final.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments